Agriculture: comment l’Algérie aspire à couvrir 80% de ses besoins d’ici l’année prochaine

0
135

Algérie – Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a annoncé aujourd’hui que le Gouvernement aspire à couvrir 80% de ses besoins nationaux en matière de production agricole en 2023.

En effet, Benabderrahmane a souligné la nécessité pour tous les acteurs intervenants dans ce domaine d’intensifier leurs efforts pour porter à 80 pc la couverture des besoins nationaux en 2023.

Comment y parvenir ?

Pour atteindre cet objectif, l’Etat mise essentiellement sur les centres et instituts de recherche scientifique et laboratoires universitaires.

La nouvelle stratégie du secteur agricole repose sur l’augmentation de la production des céréales, des légumineuses et du lait pour réaliser la sécurité alimentaire du pays, précise le Premier ministre.

Par ailleurs, Benabderrahmane a mis en avant l’importante primordiale des démarches pour la valorisation du patrimoine génétique national, vu son rôle dans l’amélioration de la productivité et l’apport de la valeur ajoutée alimentaire.

Et d’ajouter que “rien n’empêche l’Algérie qui était historiquement la réserve céréalière de l’Europe, d’augmenter sa production à des niveaux permettant de réaliser la sécurité alimentaire qui constitue un des fondements de la souveraineté nationale, sachant qu’elle dispose de compétences scientifiques nationales, d’un nombre important de diplômés des instituts agricoles, mais aussi de superficies agricoles, des ressources hydriques nécessaires, et d’un riche patrimoine génétique.

Des efforts sont également en cours pour revoir les statistiques et les indicateurs liés à la production agricole nationale, notamment en matière de céréaliculture, a-t-il conclu.

Ennaharonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here