Alger: Dix individus arrêtés dans une affaire de prostitution sous couvert d’activité commerciale

0
1505

800 quintaux? Ce chiffre représente la quantité de la pomme de terre stockée a des fins de spéculation avant d’être saisie par des éléments de la Gendarmerie nationale de Mila.

Des éléments de la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale da la commune d’Ouled Khlouf, dans la wilaya de Mila, ont saisi 800 quintaux de pomme de terre, stockées a des fins de spéculation au niveau d’un entrepôt et arrêté son propriétaire, a appris l’APS dimanche du commandant de la brigade, l’adjudant-chef, Ilyes Mahneche.

Selon la même source, l’enquête dans cette affaire a été entamée suite a des informations parvenues aux membres de la brigade selon lesquelles des quantités importantes de pommes de terre destinées a la consommation étaient stockées au niveau d’un entrepôt dans la commune d’Ouled Khlouf.

L’enquête a été menée, ajoute-t-on de même source, en coopération avec les agents de l’inspection territoriale du Commerce de Chelghoum Laid et la subdivision des services agricoles de Tadjenant.

En coordination avec le parquet compétent, il a été procédé, au cours de la semaine écoulée, a la perquisition de plusieurs entrepôts dans la commune d’Ouled Khlouf, où 800 quintaux de pommes de terre destinées a la consommation et une autre quantité de semences de pommes de terre ont été saisis.

L’enquête a conclu que les quantités stockées n’étaient pas déclarées auprès des services agricoles et stockées sans l’autorisation de l’inspection territoriale du commerce, et que les semences n’étaient pas agréées par le Centre national de contrôle et de certification des semences et plants (CNCC), a-t-on encore détaillé.

Après le parachèvement des procédures réglementaires, le mis en cause sera traduit devant le tribunal de Chelghoum Laid, a conclu la même source.

Les prix de la pomme de terre explosent, le ministère de l’Agriculture veut rassurer

Le ministère de l’Agriculture a annoncé que plus de 14 000 ha étaient réquisitionnés pour la récolte de la pomme de terre a El Oued dans le but d’approvisionner le marché.

Le ministère a affirmé ,dans un communiqué, que 400 000 tonnes de la pomme de terre seront récoltées et non 10 000 comme le rapportent des médias.

Se voulant rassurant, ce département a fait savoir que ces quantités suffiront pour couvrir les besoins du marché, tout en louant les efforts des pouvoirs publics dans la lutte contre toutes formes de spéculation.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here