Alger se prépare à la période des pluies : Éviter les scénarios catastrophes

0
702

Kafia Aït Allouache / Elmoudjahid

Depuis plusieurs jours, une vaste campagne de curage, de nettoyage et d’entretien des conduites, des avaloirs et des réseaux d’évacuation des eaux usées a été lancée par les services concernés de l’APC d’Alger-centre, et dans d’autres communes avoisinantes. L’entame de cette opération n’est pas fortuite, puisque c’est le moment opportun avant l’approche des premières pluies d’automne.

«Le curage et le nettoyage des avaloirs est une action indispensable à effectuer dès maintenant et avant l’arrivée des premières pluies», précise le président de l’APC d’Alger-centre, Abdelhakim Bettache, ajoutant que «l’objectif de cette initiative, qui fait partie de leur programme d’action, consiste à éviter les probables inondations susceptibles de surgir au début de chaque saison hivernale». «On essaie d’éviter les scénarios d’inondation causée par les pluies imprévisibles des années précédentes», a-t-il ajouté.

Ainsi et pour assurer le bon déroulement et la réussite de cette opération, un plan d’action a été mis en application par la commune d’Alger-centre, selon les explications de monsieur Bettache, qui a fait savoir que tous les moyens matériels et humains ont été déployés pour mener à bien l’opération, soulignant également «que tous les réseaux, composés de conduites, d’avaloirs et de lieux de collecte des eaux usées dans tous les quartiers et rues des communes de la wilaya d’Alger sont concernés par diverses opérations d’entretien et de nettoyage et ce, grâce aux campagnes de sensibilisation qu’ils ont menées à l’attention du grand public dont la participation s’annonce efficace puisqu’elle intervient en temps opportun».

Selon la même source, ce sont surtout les multiples points noirs connus dans plusieurs communes de la wilaya, maintes fois à l’origine de grandes inondations, qui sont le plus ciblés. Sachant que les réseaux d’évacuation des eaux pluviales sont souvent obstrués par des détritus et des gravats. Ces déchets qui sont causés par le facteur humain s’accumulent et empêchent l’écoulement ordinaire des eaux pluviales, chose qui complique la situation et provoque de graves dégâts, allant jusqu’à la perte des vies.

«cette situation est due à l’incivisme des citoyens qui ont une grande part de responsabilité dans l’entassement des détritus dans ces avaloirs», regrette M. Bettache, lançant un appel à l’ensemble des citoyens des communes de la wilaya afin d’apporter de l’aide aux services concernés, notamment pour ne pas jeter leurs ordures à l’air libre et procéder à leur collecte dans des sacs poubelles de peur de les voir emportés par les eaux pluviales vers les avaloirs, ce qui rend ces derniers complètement obstrués ainsi que l’ensemble des égouts.
Il a, toutefois, tenu à rassurer que l’APC d’Alger-centre ne fait pas «de nettoyage périodique, mais un nettoyage quotidien», en mettant à la disposition des habitants de la capitale le service «Allo Baladiati» qui leur permet de soumettre toutes leurs préoccupations.

Kafia Aït Allouache / Elmoudjahid

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here