Algérie-Cameroun : des révélations de corruption permettent l’espoir

0
4089

Le recours introduit par la Fédération Algérienne de Football (FAF) au près de Fédération internationale de football (FIFA) aux fins de faire rejouer le match contre le Cameroun pour cause de fautes d’arbitrage manifestes, a-t-il une chance d’aboutir ? Si jusque-là les observateurs les plus avisés s’accordaient à répondre par la négative, un élément nouveau, en provenance d’Egypte, entrouvre la porte à une lueur d’espoir.

La Fédération internationale examinera ce recours jeudi 21 avril en cours. Les révélations faites par le journaliste égyptien Maher Genina permettent d’espérer une issue heureuse pour l’équipe nationale.

A en croire donc le journaliste de la chaîne On Time Sports, « l’enquête de la FIFA a pris une autre tournure avec de nouveaux éléments en faveur de l’Algérie », évoquant un enregistrement audio compromettant. Il affirme que « la FIFA enquête actuellement sur l’affaire d’un arbitre qui a reçu une somme d’argent par virement sur son compte via une société appartenant à un président d’une fédération dont la sélection est qualifiée au prochain mondial ». On aura compris, même si les personnages en question ne sont pas cités nommément, qu’il s’agit de Bakary Gassama et de Samuel Eto’o  

L’éventualité de faire rejouer la rencontre est d’autant plus plausible que ministre algériens des Sports, Abderazak Sebgag, qui s’était astreint au silence depuis la déconvenue de Blida, parle désormais de « dossier solide déposé à la FIFA. » Il emboîte ainsi le pas au président de la FAF, Charafeddine Amara, qui laisse entrevoir, lui aussi, la possibilité d’une réponse positive de la FIFA, après avoir fait preuve d’un franc pessimisme dans un premier temps.

R.I. / Maghrebemergent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here