Algérie Ferries, Pas de passagers à j-5 pour la première de Alger-Naples

0
3819

Samy Injar

A cinq jours de l’inauguration de la nouvelle ligne maritime voulu par le président Tebboune, les billets n’ont pas encore été mis en vente. Personne ne s’attend à un rush.

La première traversée maritime entre Alger et Naples est programmée pour le jeudi 30 juin prochain, mais les billets passagers et voitures n’ont pas encore été mis en vente dans les agences de Algérie Ferries pouvait-on constaté jeudi à la fin de la semaine dernière. « Un car-ferry a été programmé pour la traversée inaugurale et sera à quai jeudi prochain au port d’Alger, mais nous n’avons pas encore ouvert les ventes sur cette destination » a expliqué à Maghreb Emergent une source de Algérie Ferries qui a souhaité garder l’anonymat. La compagnie est traversée par une crise depuis que son PDG Kamel Issad a été démis, le 2 juin dernier, de ses fonctions pour « comportement portant atteinte à l’image de l’Algérie et aux intérêts des citoyens », avant d’être incarcéré avec deux de ses collaborateurs.

Il a été notamment reproché au staff de Algérie Ferries un voyage quasiment à vide du Badji 3. Plusieurs témoignages anonymes provenant de l’intérieur de la compagnie, rapportés par des médias et des Youtubeurs algériens à l’étranger, évoque une injonction du ministère des transports afin d’ajouter en urgence une troisième rotation hebdomadaire sur Marseille alors que les conditions n’étaient pas réunis pour la commercialisation dans un délai court des billets. Algérie Ferries était en but durant le mois de mai à un sérieux chaos dans son réseau de vente en France, faute d’ajustement du programme des voyages à la très forte demande de la diaspora pour venir visiter l’Algérie après deux étés pandémiques en 2020 et en 2021.

Le sort qui se prépare pour la ligne de Naples paraît encore plus problématique, la manifestation d’une demande commerciale franche sur cette destination n’existe pas encore. La ligne va être ouverte suite à une injonction directe du président Tebboune consécutive à son voyage en Italie.  « Une ligne Alger-Gênes ou mieux encore Annaba-Gênes, plus courte et moins onéreuse,  aurait eu plus de chances de capter un public soit pour la destination Italie, soit comme point de départ vers la France voisine lorsque la tension est forte sur la desserte Marseille », explique la même source de Algérie Ferries. Il n’est pas exclu que le premier voyage Alger-Naples soit reporté s’il devait se dérouler à vide sur un  bateau pouvant transporter 1200 personnes et 500 voitures.

Maghrebemergent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here