Algérie : macabre découverte au port d’Oran

0
620

Dramatique mais aussi scandaleuse, est cette découverte faite mercredi dernier au niveau du port d’Oran à l’ouest de l’Algérie. Deux jeunes ont été trouvés morts dans un conteneur et trois autres dans un état jugé très grave. Selon toute vraisemblance, les victimes dont deux sont de nationalité marocaine étaient  candidats à l’émigration clandestine.

La terrible nouvelle a été rapportée samedi 6 novembre par le journal arabophone El Khabar. La macabre découverte a été faite par les agents de sécurité de la structure portuaire. Les trois survivants, deux algériens et un marocains, ont été transportés en urgence à l’hôpital de la ville pour leur prise en charge. Leur état de santé est jugé très grave.

Les deux jeunes décédés, ont été quand à eux transférés vers la morgue du même centre hospitalier pour les besoins d’autopsie. Selon des sources concordantes, ces deux derniers, un algérien et un ressortissant marocain, ont péri par asphyxie. Peut-être même de froid auquel il n’ont pas pu résister, indiquent d’autres sources, soulignant que durant la dernier semaine, la région a fait face à un climat glaçant durant la nuit.

Une enquête enclenchée

La même source a indiqué qu’une enquête a été enclenchée par les services de sécurité pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. Il sera également question de savoir quand et comment ces jeunes ont pu entrer dans le port d’Oran et se mettre dans un conteneur sans que les gardiens et les agents de sécurité ne se rendent pas compte. Ce qui rime d’ailleurs avec un scandale.

Il y a lieu de signaler que les victimes avaient tenté le coup pour rejoindre l’autre rive de la méditerranée et rejoindre l’Europe clandestinement. Le conteneur dans lequel ils ont été trouvés était destiné pour des transaction commerciales internationales. Leurs projet était de voyager dans cette caisse de stockage, descendre et prendre la fuite une fois arrivés à destination.

Algerie-expat / Par O.Yacine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here