Algérie-Tunisie Les frontières terrestres réouvertes ce 15 juillet

0
286

ALGER – Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a annoncé, mardi à Alger, une décision conjointe avec son homologue tunisien, M. Kaïs Saïed portant réouverture des frontières terrestres avec la Tunisie, pays frère, aux véhicules particuliers et voyageurs à partir du 15 juillet.

Le Président Tebboune qui saluait son homologue tunisien, M. Kaïs Saïed au salon d’honneur à son départ de l’Aéroport international Houari Boumediene, a affirmé à la presse avoir pris une décision conjointe avec son homologue tunisien, portant réouverture, à partir du 15 juillet, des frontières terrestres entre les deux pays aux voyageurs et véhicules particuliers, rappelant que « les frontières algéro-tunisiennes n’ont jamais été définitivement fermées. Elles se limitaient jusque-là au transport des marchandises ».

Le Président de la République a, également, tenu à remercier son homologue tunisien pour sa participation aux festivités célébrant le soixantenaire du recouvrement de la souveraineté nationale.

« Je remercie mon frère, Kaïs Saïed pour sa présence à nos côtés à l’occasion du soixantenaire de l’indépendance, un anniversaire qui nous est cher, au même titre qu’il l’est pour la Tunisie, pays frère », a ajouté le Président Tebboune.

« Je comprends que l’agenda du Président Kaïs Saïed soit assez chargé, l’empêchant de rester plus longtemps en Algérie, et je tiens à lui dire que sa présence représente celle de toute la Tunisie », a poursuivi le président de la République qui a présenté « ses vœux de prospérité aux frères tunisiens, souhaitant les voir s’exprimer massivement lors du référendum général sur la nouvelle Constitution, prévu le 25 juillet ».

De son côté, le Président tunisien a exprimé son voeu de se « rencontrer souvent pour être les artisans de notre histoire commune ».

« Les deux peuples algérien et tunisien sont étroitement liés par une histoire et un destin communs », a-t-il rappelé, formulant le vœu de voir « de grandes perspectives s’ouvrir en faveur des deux peuples frères ».

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here