Annaba: 55 décès par semaine et confinement de 4 communes

0
861

Par Nabil Chaoui / jeune-independant

L’épidémie de coronavirus, particulièrement son variant le plus dangereux, le virus Delta, a pris de l’ampleur à Annaba faisant, depuis une moyenne de 55 décès par semaine, ont indiqué des sources sanitaires notamment dans les communes d’Annaba, El-Hadjar, Sidi Amar et El-Bouni soumises à des des mesures de confinement strictes.

Les services de la commune alertent la population sur la saturation des cimetières, et seul celui de la localité de Sidi Salem reste pour accueillir les dépouilles mortelles. Une situation jamais vue à Annaba depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus.

La cheffe du service de microbiologie du CHU d’Annaba, Pr Nedjai Sabrina, a publié un post sur facebook en qualifiant la « situation sanitaire d’alarmante », avant de révéler que « la plupart des tests PCR et antigéniques sont positifs. Il y a plusieurs réinfections et nombreux cas d’infections post-vaccinales (après la première dose) suite au non-respect des mesures barrières. Une augmentation considérable du nombre de malades hospitalisés dans les services Covid-19 et en réanimation.

Ainsi que plusieurs cas diagnostiqués chez le personnel médical et paramédical », a-t-elle écrit. Pr Nedjai Sabrina décrit les principaux symptômes constatés chez les malades de la Covid-19 qui vont de « l’écoulement nasal, maux de tête et de la fièvre ». Des constats de tous les jours qu’on peut relever même chez des personnes non atteintes du variant Delta. Ce variant, le plus meurtrier de la famille de coronavirus, touche toutes les tranches d’âge, même les plus jeunes.

Le médecin-en chef du service de microbiologie du CHU d’Annaba précise que « le variant Delta est caractérisé par une période d’incubation plus courte que la souche classique, une très forte transmissibilité et une charge virale très importante ». Ce qui explique la mortalité galopante de ces derniers jours. A Annaba, wilaya qui a été rajoutée, à la demande de son wali, Djamel-Eddine Berrimi, sur la liste 35 autres wilayas en confinement pour une durée de 10 jours, la population est partout présente dans les centres de vaccination. On ne rechigne plus sur la marque du vaccin.

Tout le monde accepte les vaccins Sinovac et Sputnik V, et pourtant, pour la circonstance, il faudrait signaler que le vaccin AstraZeneca, homologué par l’OMS contrairement aux deux autres, a été destiné « à une certaine catégorie de citoyens âgés de plus de 50 ans». Concernant la disponibilité de l’oxygène liquide pour les malades hospitalisés ou en réanimation, le wali d’Annaba a rassuré la population.

Lors d’une visite d’inspection et de travail, mercredi dernier, dans la nouvelle ville Benmostefa Benouada (Ex Draa Erich), le chef de l’exécution a déclaré à la presse : « Je rassure le citoyen annabi que l’oxygène est disponible, étant donné que nous avons deux unités de production de cette matière, celle de Attia qui produit quotidiennement 1000 litres tandis que plus de 5000 litres sont produits aussi quotidiennement par Sider El-Hadjar ».
Enfin, il convient de signaler que l’opération de collecte de fond organisé par le wali d’Annaba auprès d’une quinzaine opérateurs économiques de la wilaya d’Annaba pour contribuer au financement de la lutte contre la propagation de la Covid-19 , a permis de collecter 3 milliards de centimes. Cette somme assez importante a été versée, selon les donateurs, au profit du compte de solidarité du comité d’Annaba du Croissant Rouge Algérien.

Par Nabil Chaoui / jeune-independant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here