Après la Tunisie et l’Italie Sonelgaz exportera de l’électricité vers la Libye

0
62

L’interconnexion directe entre l’Algérie et la Libye, via la région de Ghadamès, est en cours de lancement.

Le P-DG du Groupe Sonelgaz,Mourad Adjal, a révélé que des études sont actuellement en cours pour l’exportation de l’électricité vers la Libye ainsi que vers d’autres pays, notamment en Afrique et en Europe. S’exprimant lors d’un point de presse, en marge d’une visite de travail qu’il a effectuée dans la wilaya de Skikda, Mourad Adjal a indiqué que l’Algérie exporte déjà plus de 500 mégawatts d’électricité vers la Tunisie. «La société est prête à augmenter les quantités d’électricité exportées en cas de hausse de la demande», a-t-il assuré. Le P-DG de Sonelga a affirmé que le groupe a acquis une grande expérience, notamment dans le domaine de la formation, ce qui lui a permis d’être présent dans 10 pays africains pour encadrer la formation de cadres dans le domaine de l’électricité et du gaz.

Il y a lieu de souligner que le projet d’exportation d’électricité vers la Libye n’est pas nouveau du fait que «l’exportation de l’électricité par Sonelgaz vers des pays voisins, à l’instar de la Tunisie et de la Libye, s’effectue depuis plusieurs années de façon quotidienne», avait affirmé,en juillet dernier, Mourad Adjal, à l’occasion du lancement d’une Caravane nationale de sensibilisation à la rationalisation de la consommation d’énergie. En outre, le groupe Sonelgaz et General electricity company of Libya (Gecol) ont entamé, en juin 2021, des discussions pour mettre en place des mécanismes permettant l’exportation de l’énergie électrique et d’autres services à partir de l’Algérie vers la Libye. Le projet en question consiste en un raccordement électrique de haute tension entre l’Algérie et la Libye à travers la Tunisie. Sonelgaz et Gecol avaient signé, en décembre 2020, à Alger, une convention de coopération, élargissant ainsi la coopération entre les deux entités à la production, au transport et à la distribution d’électricité et de gaz.

Un projet d’interconnexion du réseau électrique visant à consolider la vision d’aller vers l’interconnexion du réseau du Maghreb, de l’Afrique du Nord et de la région subsaharienne. Un projet nécessitant la réalisation de plus de 520 km de connexion pour relier les deux pays, de Hassi Messaoud à Ghadamès, en Libye. Sur un autre plan, un projet d’exportation d’électricité vers l’Italie est au stade d’étude, en coordination avec des partenaires de la partie italienne, pour concrétiser le financement du câble qui reliera les deux pays. Revenant devant la presse sur son entretien avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le président du Conseil européen, Charles Michel, a révélé qu’un projet d’améliorer les interconnexions électriques avec l’Europe est également à l’étude. En effet, l’Algérie projette de réaliser un câble électrique sous-marin de 270 km entre Annaba et la Sicile. Le câble sous-marin sera réalisé en parallèle avec le gazoduc reliant l’Algérie à l’Italie (Sicile) via la Tunisie, connu sous le nom de gazoduc Transmed-Enrico Mattei.

La production globale d’électricité de l’Algérie «dépasse actuellement 24.000 mégawatts ce qui met le Groupe Sonelgaz à l’aise. La Sonelgaz compte porter sa capacité de production additionnelle nationale à l’horizon 2030 à 12 252 M.W. 

lexpressiondz / Smaïl ROUHA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here