Après le récent drame à l’aéroport d’Alger: Plusieurs hauts responsables limogés

0
257

L’heure des sanctions.

L’affaire des deux jeunes malheureux candidats à l’émigration clandestine, retrouvés morts dans le train d’atterrissage d’un avion d’Air Algérie au niveau de l’aéroport international d’Alger, a produit un effet immédiat à un haut niveau.

Pas moins de 6 responsables et fonctionnaires ayant un lien direct avec le volet sécuritaire des espaces aéroportuaires ont été limogés ce Mardi.

Il a ainsi été décidé de relever de leurs fonctions le directeur de la police des frontières ainsi que de son adjoint. Il s’agit de hauts cadres de la sûreté nationale.

Le chef de la police des frontières de l’aéroport Houari Boumediene ainsi que le commissaire de la même structure ont également été limogés .

La même décision a été prise à l’encontre du chef de brigades chargé de la sécurité des avions , du responsable de la sécurité et contrôle ainsi que de celui qui a en charge la sécurité de la piste de l’aéroport.

Ces mesures interviennent quelques jours à peine après la tragédie qu’a connue cet espace aéroportuaire et qui a provoqué de sérieuses interrogations sur les défaillances à l’origine du drame qui a bouleversé l’opinion .

Ces deux jeunes originaires d’une localité dépendant de Boumerdes ont pu déjouer tout le système de sécurité autour de l’aéroport pour grimper sous le train d’atterrissage d’un appareil d’Air Algérie.

Une affaire qui a secoué toute l’architecture de surveillance et conduit au final à la détermination des responsabilités .

Algeriebrevesnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here