Aquaculture: financement de 1.000 projets d’élevage de Tilapia rouge

0
174

ALGER – Une opération de financement de 1.000 projets au profit des investisseurs dans le domaine de l’aquaculture, plus précisément l’élevage de Tilapia rouge, a été lancée mardi à Alger par la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture (Capa) et l’Agence nationale d’appui au développement de l’entrepreneuriat (Anade).

Cette opération qui concerne l’exercice 2022, s’adresse aux candidats de toutes les wilayas du pays, permettant aux jeunes investisseurs de bénéficier d’un financement pouvant atteindre les 10 millions de dinars, a indiqué le directeur général de la Capa, Ilias Mostefa.

Le financement de ces projets peut être supporté également par l’Agence nationale de gestion du micro-crédit (Angem), a-t-il précisé.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la coopération intersectoriel visant l’accompagnement des jeunes entrepreneurs désireux d’investir dans l’élevage du Tilapia rouge, à travers une formation « de qualité » mais aussi une assistance dans la commercialisation de leur produit, a-t-il expliqué.

Elle permettra, également, selon-lui, de créer des postes d’emploi et de diversifier la production halieutique.

Le choix du Tilapia rouge est motivé par « la maîtrise de l’ensemble du processus de production » de ce poisson d’eau douce, en matière d’intrants, d’alevins ou d’aliments, a souligné M. Mostefa ajoutant que cette espèce représente un apport « important » en protéines et en Omega 3 pour les consommateurs.

Le directeur général de la Capa a mis l’accent, en outre, sur l’engouement des consommateurs algériens pour ce poisson au vu de son prix qui voisine les 550 DA le kilogramme, mais aussi de sa disponibilité sur le marché « grâce à la création d’un réseau national de commercialisation du Tilapia rouge ayant rencontré une grande adhésion de la part des producteurs et des commerçants ».

Pour sa part, le directeur de la pêche de la wilaya d’Alger, Cherif Kadri, a fait savoir que son département oeuvre, en collaboration avec la Capa et les commerçants, à la commercialisation et la distribution du Tilapia rouge au niveau des quelques 180 points de vente de poisson que compte la capitale.

Il relèvera, en outre, les « efforts » fournis par ses services dans le cadre de l’encouragement de l’élevage de cette espèce, à travers un travail de proximité pour « la sensibilisation » des 175 stagiaires de l’Institut national supérieur de pêche et d’aquaculture (INSPA), quant à l’opportunité de se lancer dans cette activité.

M. Kadri qui évoquera, de plus, l’organisation, dimanche prochain, d’une journée de sensibilisation au niveau de l’Institut de technologie moyen agricole (ITMA) d’Ain Taya afin d »‘inciter » les agriculteurs à investir dans l’élevage du Tilapia rouge, et cela dans le cadre de « l’intégration de la pisciculture à l’agriculture ».

Cette initiative qui sera organisée en collaboration avec la Direction des services agricoles et en présence des représentants de l’Anade et de l’Angem, a-t-il expliqué.

De son coté, l’enseignante à l’INSPA, Zourez Hassina, a mis en avant la possibilité pour les investisseurs dans l’élevage du Tilapia rouge de bénéficier d’une formation de courte durée (15 jours), « sanctionnée par l’obtention d’un certificat attestant de l’acquisition des notions de base de cette activité et reconnu par les différents dispositifs de l’aide de l’Etat ».

APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here