Aziz Derouaz, Commissaire des Jeux Méditerranéens d’Oran-2022«Nous dénonçons les fausses justifications de la France et de l’Espagne»

0
281

Le Commissaire des Jeux méditerranéens d’Oran-2022, Mohamed Aziz Derouaz, a fermement condamné les faux arguments présentés par la France et l’Espagne pour justifier leur non-participation aux Jeux méditerranéens dans la compétition équestre (saut d’obstacle).

Lors d’une conférence de presse sur les derniers réglages de l’organisation des JM, Derouaz a révélé que la décision d’un pays de participer ou non relève de la liberté des fédérations ou du Comité olympique. « Personne ne peut non plus être tenu responsable de leur incapacité à organiser le voyage de leurs athlètes et chevaux » .

Il a révélé que pour la première fois dans l’histoire des Jeux méditerranéens, l’Algérie et le comité d’organisation ont pris en charge les frais de déplacement des participants en équitation, en plus de faciliter l’entrée des chevaux participants, en coordination et avec le soutien du ministre de l’Agriculture, en affirmant qu’il s’agit d’une entrée directe des chevaux dans leurs écuries du Centre sportif hippique sans aucune perturbation depuis le port d’Oran, en indiquant que l’Algérie a également pris sur elle d’organiser le déplacement des chevaux et des athlètes depuis les ports proches du port d’Oran pour une durée de 8 heures au lieu de 24 heures.

Par ailleurs, Derouaz a indiqué que le Portugal a écrit au COJM pour s’enquérir d’une rumeur concernant une éventuelle organisation du concours équestre en France, en déclarant : «Pourtant, on leur a répondu par la négative et que ce sera à Oran».

Dans le même contexte, il a souligné que la Fédération espagnole avait demandé l’intervention de l’Algérie afin de fournir un port dédié pour l’entrée des chevaux, regrettant le climat et les intentions des fédérations d’Espagne et de France, tout en précisant « bien que l’Italie n’y participera pas, elle s’est abstenue de faire quelconques déclarations sur le sujet ».

L’ancien entraîneur national a ensuite annoncé que 12 pays se sont inscrits pour participer aux Jeux méditerranéens. Il s’agit de l’Algérie, Chypre, la France, l’égypte, la Grèce, l’Italie, la Libye, le Portugal, le Maroc, l’Espagne, la Syrie, la Turquie et éventuellement le Liban et la Tunisie.

Pour rappel, la Fédération française d’équitation (FFE) a annoncé sa décision de renoncer à la participation de l’équipe de France aux Jeux méditerranéens d’Oran évoquant l’absence «de dispositif logistique et sanitaire garantissant le bien-être des chevaux», de la part de l’organisateur.

A. A. / lesoirdalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here