“Bakary Gassama n’a pas fait ceci”, un expert donne une lueur d’espoir aux supporters de l’équipe d’Algérie

0
3589

Nazim Benzerroug / Fennecfootball

Algérie Foot – L’ancien arbitre international, Mounir Bitam, a redonné l’espoir aux supporters algériens, en évoquant les erreurs d’arbitrage commises par l’arbitre gambien Bakary Gassama et la possibilité de rejouer le match Algérie-Cameroun.

Gassama, qui était l’homme le plus en vue lors du match des Verts contre les Lions indomptables du Cameroun, a provoqué un massacre arbitral qui a éliminé les coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez de la qualification au mondial 2022 au Qatar.

A cet égard, l’ancien arbitre algérien a évoqué plusieurs points qui permettraient à la FIFA de reconsidérer le recours de la Fédération algérienne de football, notamment le refus de l’arbitre gambien de revenir à la VAR. “Le match entre l’Algérie et le Cameroun a connu, selon mon analyse, une violation par l’équipe d’arbitrage de l’article 5 de la loi de l’arbitrage international en ignorant l’arbitre de revenir à la VAR à plusieurs reprises en faveur de l’équipe nationale algérienne, alors que le législateur international l’obligeait à s’y référer dans quatre cas précis et qu’il n’a absolument aucune autorité pour apprécier ou non son utilisation. La preuve en est que le match de l’ES Sétif face à l’Espérance de Tunis s’est déroulé sans la VAR, avec le consentement des deux équipes, et non à la discrétion de l’arbitre. En conséquence, une violation de l’une des 17 lois régissant le jeu est appelée une erreur technique arbitrale, et dont le résultat est rejouer le match.”

Nazim Benzerroug / Fennecfootball

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here