Béjaïa 19 quintaux de viande avariée saisis

0
255

La marchandise saisie a été détruite dans l’abattoir de la commune à l’aide de la chaux.

Les individus mal intentionnés continuent à agir dans diverses activités douteuses pouvant induire des conséquences incommensurables sur la santé publique. Les rapports des différents corps de sécurité chargés de la sécurité témoignent du danger qu’encourent les consommateurs.


Aussi bien les gendarmes que les policiers, leur présence dissuasive sur le terrain contre toute forme de délinquance est payante. Ainsi, les membres du groupement régional de la Gendarmerie nationale de Béjaïa ont pu déjouer une tentative d’écoulement de produits impropres à la consommation sur la marché.


Dix quintaux de poulet et plus de deux autres quintaux de viande rouge impropres à la consommation humaine ont été saisis suite à une affaire dont les faits remontent à quelques jours lorsque les éléments du groupement régional de la Gendarmerie nationale à Béjaïa, patrouillaient sur le territoire de la commune de Oued Ghir. Ils avaient intercepté trois camions conduits par trois personnes, âgées entre 29 et 31 ans, relevant de la wilaya de Béjaïa et de Sétif.


Après le traditionnel contrôle et l’inspection des camions, il a été constaté la présence d’une viande blanche (poulet) et de la viande rouge impropres à la consommation humaine. En coordination avec les agents de la répression des fraudes de la direction du commerce et le vétérinaire des services agricoles de la wilaya, les poulet et la viande rouge en question se sont avérés dégradés et impropres à la consommation. Des dossiers judiciaires ont été alors constitués contre les personnes concernées et transmis aux autorités judiciaires compétentes avec la destruction des marchandises.


De leur côté, les services de la police de Béjaïa ont saisi environ 07 quintaux de viande blanche impropre à la consommation humaine. Une saisie à l’actif des éléments de la brigade de police de la Protection urbaine et de l’Environnement de la sécurité publique à la sûreté de la wilaya de Béjaïa. La marchandise était destinée à la revente sur la marché local. Accompagnés des responsables de la direction du commerce ainsi que des services agricoles, un camion est contrôlé au niveau de la rue de «La Liberté» dans la commune de Béjaïa.


Equipé d’une chambre froide, ce camion était chargé de viande blanche, destinée à la commercialisation. Soumise à un contrôle vigoureux, il a été constaté que les viandes ne portaient aucun sceau de vétérinaire. Sa provenance était inconnue. Les poulets étaient abattus en dehors des abattoirs réglementaires. La quantité saisie a été détruite dans l’abattoir de la commune à l’aide de la chaux. Un dossier pénal a été constitué contre le contrevenant et transmis aux services compétents pour compléter l’enquête. 

lexpressiondz / Arezki SLIMANI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here