Belaïli : “Je veux offrir cette coupe à l’Algérie”

0
430

Par Nazim TOLBA / liberte-algerie

Convoqué pour prendre part à la Coupe arabe des nations, en compagnie de certains cadres des Verts, tels que M’bolhi ou encore l’attaquant Baghdad Bounedjah, l’ailier gauche Youcef Belaïli est incontestablement le joueur-clé de l’échiquier de Madjid Bougherra.

Que ce soit en équipe A ou chez les A’, l’enfant d’Oran régale, impressionne et marque. Décisif, l’ex-joueur du MCO et de l’USM Alger sait faire la différence devant n’importe quel adversaire. Face au Maroc, il a été l’auteur de l’action ayant permis l’ouverture du score suite à un penalty sifflé en deuxième période. Il s’est même permis le luxe d’inscrire un but d’anthologie qui restera longtemps dans les mémoires. Il a même délivré des balles de but à ses coéquipiers, à l’image de celle donnée à Draoui, qui a raté l’immanquable. Youcef Belaïli, l’homme de toutes les situations, a cette vocation de prendre ses responsabilités et de faire une décision.

Une qualité rare dont seul Belaïli a le secret. Et ce n’est pas la première fois que l’Oranais se montre autant décisif, dans la mesure où il a été, à chaque fois, tranchant lors des six matchs disputés durant ces éliminatoires du Mondial 2022, avec la sélection de Djamel Belmadi. Belaïli avait entamé cette campagne tambour battant en offrant trois “assists” face aux Requins de Djibouti (8-0), durant une rencontre dominée littéralement par les Verts. Il a récidivé lors de la troisième journée devant le Niger en délivrant une autre offrande à Tchaker (6-1). Au match retour devant Djibouti, le même joueur s’est permis le luxe de se jouer de la défense djiboutienne en inscrivant un magnifique but et ce, quelques minutes après avoir raté un penalty. 

Les statistiques de Belaïli, la pièce maîtresse de Belmadi, sont révélatrices : en six matchs, il a délivré six offrandes et a inscrit un but avec un temps de jeu de l’ordre de 377 minutes, soit une moyenne de 62’ par match. Une statistique qui fait de Belaïli l’homme-clé de la sélection nationale. La présence d’une telle “pièce maîtresse” dans le groupe de Bougherra fait de l’Algérie un sérieux prétendant au sacre et ce, pour avoir évincé le Maroc, favori du tournoi. Face au Qatar, mercredi prochain, le champion d’Afrique en titre sera appelé une fois de plus à sortir le grand jeu, histoire de permettre aux Verts d’atteindre la finale tant convoitée.

Le joueur en question sera normalement de la partie, lui qui a été transféré à l’hôpital suite à un malaise en fin de partie. Mais plus de peur que de mal pour l’international algérien, après des examens approfondis qui n’ont rien révélé de grave. “Je suis ravi de cette qualification. Je tiens à rendre hommage au public présent. J’ai donné le maximum pour permettre à l’EN de se qualifier. On va savourer cette qualification et préparer convenablement les demi-finales face au Qatar”, a lâché Belaïli, qui pourrait bel et bien mener le wagon algérien à la finale de la Coupe arabe des nations.

Par Nazim TOLBA / liberte-algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here