Belmadi: “Je réfléchirai dans les prochains jours à mon avenir”

0
896

Le sélectionneur de l’équipe nationale de football Djamel Belmadi, est resté évasif sur son avenir a la tête de la barre technique des Verts, l’issue de l’échec a mener les “Verts” a la Coupe du monde 2022 au Qatar, suite a la défaite sur le fil concédée mardi soir face au Cameroun (1-2, a.p) au stade Mustapha-Tchaker de Blida, comptant pour les barrages (retour).

“Le jour où je sens que je ne serai plus utile pour mon pays, je me retire tranquillement. Je vais réfléchir comme il le faut dans les jours a venir, le plus important est que cette équipe nationale soit forte dans les prochaines années. Les étapes par lesquelles on est passés doivent nous renforcer. Il faut juste continuer a travailler et améliorer ce qui n’a pas marché dans l’organisation de cette équipe, de cette Fédération”, a indiqué Belmadi en conférence de presse d’après-match.

Vainqueur en match aller vendredi dernier a Douala (1-0), l’équipe nationale a butté mardi soir une équipe du Cameroun, qui a arraché sa qualification a l’ultime seconde des prolongations. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Choupo-Moting (22e) et Toko Ekambi (120e+4) pour le Cameroun et par Ahmed Touba (119e) pour l’Algérie.

“Nous allons passer par des jours très difficiles, dans les jours et les mois a venir, ça peut durer un certain temps. Il va falloir se relever, c’est l’histoire du football. L’Algérie reste une grande nation de football, il y a encore de belles choses a faire a l’avenir, avec ou sans moi. Je ne suis pas la pour accrocher un trône, et  ne plus bouger. Je n’ai jamais pris cette fonction de cette manière”, a-t-il ajouté.

Et d’enchaîner : “Il y a des chances que je fasse plaisir a beaucoup de monde, parmi certains journalistes, qui prêchent pour certaines paroisses, qui travaillent pour certains lobbys, et a qui je faisais certainement du tort”.

Belmadi a estimé qu’un “fonctionnement dans cette équipe nationale a été mis en difficulté ces dernières années. Evidemment, je saurai prendre mes responsabilités sur le coup de la tristesse, avoir plus de temps pour être sûr que cette sélection fonctionne toujours pour qu’elle puisse progresser”.

Le coach national qui reste sur deux échecs, après une élimination sans gloire dès le premier tour de la dernière CAN-2021 (reportée a 2022) au Cameroun, a indiqué qu’il fera son bilan prochainement.

“Je suis arrivé alors que l’équipe nationale était en grande difficulté.

Nous avons réussi à se hisser, où nous étions proches d’un Mondial. Il y a un sentiment d’un travail qui a été bien fait. On ne peut pas passer à côté d’un objectif qui est celui de se qualifier a la Coupe du monde. Bien évidemment”, je ferai mon bilan”, a-t-il conclu.

Pour rappel, Belmadi avait rejoint l’Algérie en août 2018, en remplacement de Rabah Madjer, avec comme objectif principal de qualifier les “Verts” a la Coupe du monde 2022, objectif malheureusement non atteint.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here