Campagne contre les intoxications alimentaires à Béjaïa

0
76

La direction du commerce et des prix (DCP) de la wilaya de Béjaïa a recensé pas moins de 30 intoxications alimentaires depuis le début du mois de Mai à ce jour.

La majorité de ces intoxications ont été enregistrées chez des personnes ayant assisté à des fêtes et cérémonies de mariage, des vacanciers au niveau des plages après consommation des sandwichs, repas dans des gargotes, et autres personnes ayant consommés des produits périmés et impropres à la consommation achetés souvent dans des boutiques activant illégalement.

Et pour lutter contre ce phénomène récurrent qui prend de l’ampleur durant l’été à travers la wilaya et surtout dans les villes côtières qui accueillent des milliers de personnes par jour une campagne de sensibilisation a été initiée hier par la direction du commerce et elle devrait s’étaler jusqu’au 31 Août prochain.

Plusieurs directions ont pris part à cette initiative dont la direction du commerce, la direction de la protection civile, la direction de la jeunesse et des sports, la police d’urbanisme et de protection de l’environnement (PUPE), le mouvement associatif local dont les associations des consommateurs de wilaya l’association et autres. Les bureaux d’hygiène des communes sont également mis à contribution. Leurs agents sont mobilisés afin de lutter contre certaines pratiques qui portent atteinte au consommateur.

Cette caravane devrait toucher de nombreuses communes dont la ville de Béjaïa, surtout les place publiques. Elle a débuté ce lundi par la visite de certains sites accueillant le public dont des vacanciers et visiteurs tels que la brise de Mer, Cap Carbonne et la plage des aiguades, ceci avant de sillonner le reste de la ville et du littoral et autres région dans les jours à venir afin de sensibiliser les commerçants, les restaurateurs, estivants, les passagers sur le comportement à adopter durant cette période de chaleur afin éviter de tomber malades à cause de la consommation de produits impropres à la consommation.

Les initiateurs de cette caravane devraient axer leur travail de sensibilisation sur le respect des conditions de conservation des produits sensibles, dont le respect de la chaîne de froid, la vérification de la date péremption ou de consommation des produits, non exposition des produits alimentaires, les jus, le lait et l’eau au soleil. La caravane a été consolidée par des inspecteurs de contrôle qualité et prix.

Ceci alors que des brigades de la DCP sont déployées sur le terrain afin de vérifier les conditions d’exposition, de vente, de conservation des produits alimentaires et procéder à l’analyse d’échantillons d’aliments lorsque cela sera nécessaire afin de réduire les intoxications alimentaires à leur simple expression, autrement dit, limiter les risques et protéger le consommateur de certains comportements irresponsables.

Par De Béjaïa, N. Bensalem / jeune-independant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here