CAN 2022 : « Nous sommes des moins que rien alors nous devons subir !», le coup de sang de Samuel Eto’o – VIDEO

0
191

Par Oussama / Alnas

Alors que les rumeurs sur un possible report de la CAN ne cessent d’enfler sous la pression de la Fifa, Samuel Eto’o dit son exaspération. Samuel Eto’o, président de la FECAFOOT, est monté au créneau pour défendre l’organisation de la CAN 2022 cet hiver.

Déjà reportée en 2022 il y a un an en raison de la pandémie de Covid-19, la Coupe d’Afrique des Nations 2021 est à nouveau menacée. Censée se dérouler du 9 janvier au 6 février 2022, la compétition pourrait faire les frais d’une situation sanitaire rendue ingérable par la forte propagation du nouveau variant Omicron. Mais aussi et surtout d’une pression insistante notamment mise par les clubs anglais, peu enclins à libérer leurs joueurs cet hiver, précise Goal.

« Qu’on nous dise clairement les choses »
« Je ne vois pas pourquoi elle n’aura pas lieu. (…) La Fédération en tout cas que je représente défendra avec la dernière énergie la tenue de cette Coupe d’Afrique. Une excuse pour la reporter ? Laquelle ? Si l’Euro (2020) s’est joué alors que nous étions en pleine pandémie, avec des stades pleins. Il n’y a pas eu d’incidents et nous avons joué dans plusieurs villes en Europe. Pourquoi la CAN ne se jouerait pas au Cameroun ? Donnez-moi une seule raison valable », a interrogé Samuel Eto’o.

« Ou alors on est en train de nous dire que, comme on nous a toujours traités, nous sommes des moins que rien alors nous devons subir. Qu’on nous dise clairement les choses », a ensuite ajouté le nouveau président de la FECAFOOT, l’un des ambassadeurs les plus influents du football africain.

Par Oussama / Alnas

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here