Carambolage à Oran 7 Morts et 6 blessés à Aïn El Türck

0
304

L’accident s’est produit vers 0h45mn, près d’une station-service à cap Falcon suite à une collision entre deux véhicules, selon les services de la Protection civile.

La station balnéaire d’Aïn El Türck, située à l’ouest d’Oran, a, dans la nuit de samedi à dimanche, été le théâtre d’un terrible accident de la route ayant coûté la vie à sept personnes âgées entre 10 et 35 ans. Le même accident a fait six blessés souffrant de contusions sur plusieurs parties de leurs corps. Secourus sur place, les rescapés de ce drame ont été transférés vers l’ancien hôpital militaire d’Aïn El Türck où ils ont été, sur le champ, pris en charge au niveau des services des urgences médico-chirurgicaux.


Les unités de la Gendarmerie nationale d’Oran sont intervenues pour d’abord jalonner les lieux de l’accident pour ensuite décongestionner le long bouchon de circulation qui s’est constitué des suites de l’accident ayant vite fait d’obstruer la RN 84. Le drame est survenu à 1h du matin sur la RN 84 reliant la localité d’Aïn El Türck à Bousfer Plage et les Andalouses, tout près de la station d’essence de Cap Falcon. Selon les premiers éléments d’enquête, l’accident porte l’estampille d’une grave collision entre un véhicule utilitaire et un camion de petit tonnage.
«L’accident est d’autant plus terrible que les deux véhicules qui se sont heurtés de plein fouet, face à face, ont provoqué un bruit assourdissant ayant été entendu à plusieurs mètres à la ronde», a indiqué un riverain. «Je n´ai pas vraiment vu la séquence mais le bruit que j’ai entendu est indescriptible», a-t-il ajouté.

Compte tenu de l’impact du choc, les premiers éléments d’information laissent croire que les «deux véhicules roulaient à vive allure». Difficile à décrire les circonstances ayant précédé ce terrible accident compte tenu de son ampleur, a-t-on indiqué. De par sa très bonne praticabilité, cette route est connue pour être le fief des «courses folles» s’opérant aussi bien dans la journée que durant la partie nocturne. En fait, a-t-on ajouté; «Ce tronçon routier a, à plusieurs reprises, été le théâtre des accidents de différentes gravités». L’enquête se poursuit. La veille, un autre accident de la circulation a fait 20 blessés dont 10 femmes âgés de 21 à 64 ans et souffrant de «blessures de différentes gravités et de contusions». 15 blessés ont reçu des soins sur place avant qu’ils ne soient évacués vers l’hôpital d’Oran pour d’amples examens. Cet accident porte la signature d’un bus de transport urbain de passagers qui a dérapé tout près du siège de la wilaya d’Oran.


Le bus a fini sa course en tamponnant de plein fouet un palmier.


Le terrorisme routier ne s´estompe pas en Algérie. À Mostaganem, un accident de la route a fait, hier, neuf blessés à différents degrés de gravité, selon la direction de wilaya de la Protection civile.


L’accident s’est produit suite à une collision au rond-point de Cap Ivy dans la commune de Benabdelmalek Ramdane sur la RN 11, entre un bus de transport public de voyageurs et un camion chargé de bonbonnes de gaz butane relevant de Naftal. Les équipes intervenantes ont transporté les blessés (tous des hommes) âgés entre 32 et 53 ans vers les urgences médicales du CHU Boumediène Bensmaïne, pour recevoir les soins nécessaires.


Dans son bilan s’étalant du 25 juillet au 1er août de l’année en cours, la direction générale de la Sûreté nationale a, dans un état comparatif des accidents corporels de la circulation, enregistré 384 accidents et recensé 484 blessés.

lexpressiondz / Wahib AÏT OUAKLI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here