Championnat d’Afrique de judo L’Algérie décroche deux nouvelles médailles d’or

0
1042

Amina Belkadi et Messaoud Redouane Driss ont décroché les deux médailles d’or algériennes, alors que Souad Bellakhal et Houd Zourdani se sont contentées de la médaille d’argent.

La sélection algérienne (messieurs/dames) de judo a glané cinq nouvelles médailles dont deux en or, au cours de la deuxième journée des championnats d’Afrique seniors, disputée vendredi au Centre de conventions «Mohamed-Benahmed» d’Oran.

Amina Belkadi, chez les moins de 63 kilos et Messaoud Redouane Driss moins de 73 kilos, ont décroché les deux médailles d’or algériennes, alors que Souad Bellakhal (+70 kg) et Houd Zourdani (-73 kg) se sont contentées de la médaille d’argent, après leur défaite en finale de leurs catégories respectives, devant les Tunisiennes Nahil Landalsi et Houd Zourdani. De son côté, Aghiles Imad Benazoug s’est contenté du bronze, face à Cedrick Kalonga, de la République démocratique du Congo. À l’issue de cette 2e journée, la sélection nationale compte un total de 8 médailles: 4 or, 2 argent et 2 bronze, ce qui lui permet d’occuper largement la 1ère place au classement général des épreuves individuelles. La cérémonie d’ouverture officielle de ces joutes africaines s’est déroulée en présence du président de l’Union africaine de judo (UAJ), Siteny Thierry Randrianasoloniaiko et des membres du comité exécutif de l’Union africaine et de la Fédération algérienne ainsi que du wali d’Oran.

Lors de la 1ère journée, disputée, jeudi, les judokates algériennes ont réussi à décrocher 3 médailles dont 2 or, oeuvre de Faïza Aissahine (-48 kg) et Yamina Halata (-52 kg). Leur coéquipière Imene Rezzoug s’est contentée de la médaille de bronze (-48 kg), tout comme Billel Yagoubi (-60 kg) chez les messieurs. Selon le directeur technique national, Samir Sbâa, l’objectif de la participation algérienne a pour but d’améliorer les résultats de l’Équipe nationale par rapport à la précédente édition, au cours de laquelle elle avait décroché 3 médailles d’or.

L’objectif est de préparer également une nouvelle génération de judokas qui composera l’effectif des Verts pour les prochains challenges, notamment les Jeux olympiques de 2024 et 2028.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here