DÉCISION DE L’ALGÉRIE DE FERMER LE CIEL À SES AVIONS MILITAIRES Des surcoûts importants pour la France

0
108

Par Farid BELGACEM / liberte-algerie

Le nouveau chef de l’armée française de l’air et de l’espace, le général Stéphane Mille, a admis que la fermeture de l’espace aérien par l’Algérie aux avions militaires français a causé des surcoûts financiers importants.

Dans une interview accordée au quotidien Le Monde, ce haut responsable a indiqué que cette décision a contraint les avions français à “contourner soit par l’est, soit par l’ouest”, affirmant que “cela rallonge les vols d’environ une heure et a un surcoût important”.

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait décidé, le 3 octobre 2020, de fermer l’espace aérien aux avions militaires français en réaction aux propos du président Emmanuel Macron, sur l’existence de la nation algérienne et ses accusations à l’encontre du régime, ainsi qu’à la décision française concernant l’octroi des visas aux Algériens.

Par Farid BELGACEM / liberte-algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here