Découvrez ce joueur convoqué pour la première fois par Belmadi

0
201
Football. L2. EAG - ORLEANS. Mehdi Boudjemaa. Photo Lisa Tilly

Le joueur algérien issu de l’immigration Mehdi Boudjemaa a reçu la première convocation du coach Djamel Belmadi pour porter les couleurs des Verts.

C’est ce qu’a annoncé mercredi son club turc ‘Hatayspor’ sur Twitter. “Notre joueur Mehdi Boudjemaa a été sélectionné en équipe nationale algérienne pour la première fois de sa carrière. Nous le félicitons et lui souhaitons plein succès”, peut-on lire dans le tweet de Hatayspor.

Mehdi Boudjemaa, 24 ans, est sous contrat avec ce club turc jusqu’a l’été 2023. Ce milieu défensif natif de Cergy en région Île-de-France a évolué dans des clubs français avant de rejoindre le championnat turc voici une année.

Mehdi Boudjemaa est comparé au défenseur brésilien David Luiz compte tenu des ressemblances entre les deux joueurs, notamment la coupe des cheveux.

Ainsi, ce nouveau joueur qui rejoindra la horde a Belmadi sera présent lors des deux prochains matchs des Guerriers du désert contre l’Ouganda et la Tanzanie les 4 et 8 juin prochain dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.

Actu Cameroun s’excuse après avoir traité Belmadi de “terroriste”

Le site d’information camerounais ‘Actu Cameroun’ tient a présenter ses excuses après avoir traité le coach national Djamel Belmadi de “terroriste”.

En effet, la rédaction dudit organe de presse a présenté ses excuses a son lectorat  pour la publication d’un texte d’opinion sur sa plateforme a la date du dimanche 1er mai 2022 mais pas au sélectionneur national.

Pour les responsables d’Actu Cameroun, l’article en rapport avec le coach des Verts Djamel Belmadi a heurté la sensibilité de son précieux lectorat.

La rédaction qui reconnaît du moins son manquement a appelé par ailleurs la FAF a “l’apaisement des tensions nées autour du match Algérie – Cameroun, comptant pour les barrages de la Coupe du Monde Qatar 2022”.

VIDEO: Belmadi annonce son maintien a la tête des Verts

Le coach national Djamel Belmadi a annoncé officiellement ,ce dimanche 24 avril 2022, son maintien a la tête du staff technique des Verts.

Ainsi, la sortie du coach national met  fin a toutes les spéculations qui ont entouré son avenir avec la sélection après l’élimination de la sélection nationale de la Coupe du monde 2022 en s’inclinant a domicile (1-2) face aux Lions indomptables.

“Ce 29 mars, ce scénario dramatique reste gravi dans nos têtes”, a estimé l’ancien capitaine de la sélection national, ajoutant être venu en équipe nationale “pour porter haut le drapeau national…”.

 “C’est impossible de tourner le dos a notre peuple qui a l’engouement et l’envie de nous voir continuer “, a souligné le coach, affirmant qu’”on se doit de continuer cette mission. On va le faire comme on l’a fait avec le cœur, on va le faire avec tout notre investissement, détermination, envie et rage car notre peuple mérite tout le bien”.

Aliou Cissé défend Djamel Belmadi et fustige l’arbitrage africain!

Le sélectionneur des Lions de la Teranga, Aliou Cissé a dit comprendre la colère des Algériens après l’élimination des Verts de la course pour la Coupe du monde 2022 au Qatar suite a des erreurs de l’arbitre gambien Bakary Gassama ayant émaillé le barrage retour face au Cameroun.

“L’arbitrage. Je le dis: l’arbitrage est un scandale sur le continent africain. On ne sait pas le gérer. Même ceux qui sont considérés comme de bons arbitres sont décevants”, a déclaré le coach sénégalais qui a offert le premier trophée africain a son pays et qui l’a qualifié pour le Mondial pour la deuxième fois consécutive (2018 en Russie et 2022 au Qatar).

“Djamel Belmadi en [arbitrage] parle souvent, je le comprends parce que je le vis, comme d’autres entraîneurs. Ces problèmes d’arbitrage ont des conséquences sur notre niveau de jeu”, a indiqué Aliou Cissé dans un entretien accordé vendredi au journal français Le Monde.

“Quand on évoque les erreurs d’arbitrage,  soutient le coach sénégalais, on nous dit d’arrêter de pleurnicher, mais tant qu’on ne réglera pas ce problème, le niveau de jeu laissera toujours a désirer”.

“On me dit de ne pas en parler, de peur que tous les arbitres se liguent contre le Sénégal. Mais qui va le faire alors? Je ne veux manquer de respect a personne: je suis Africain et j’ai envie que mon football aille de l’avant, mais pour cela, il faut qu’on nous écoute”, a insisté l’ancien capitaine des Lions de la Teranga.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here