Départ des médecins algériens vers la FrancePr Belhadj: Des femmes de ménage mieux rémunérées que les médecin généralistes

0
914

Le professeur Rachid Belhadj, directeur des Activités médicales et paramédicales au CHU Mustapha Pacha a indiqué que la situation économique et la détérioration des salaires étaient les principales raisons ayant poussé les 1200 médecins algériens a quitter le pays pour la France.

Dans une interview a la Chaîne III de la Radio algérienne, Pr Belhadj a attribué l’exode massif  des médecins a “la situation économique et au salaire actuel qui ne permet pas au médecin d’avoir un logement a son nom ou un véhicule neuf”.

L’interlocuteur a soutenu qu’”il est inadmissible qu’on puisse payer un professeur en médecine après 20 ans d’exercice a 1200 ou 1500 euros (soit 24 millions ou 30 millions de centimes)”.

Et le professeur d’enfoncer le clou: “Avec tout mon respect a certains corps, je dois dire que des femmes de ménage dans certaines sociétés touchent un salaire équivalent, voire supérieur a celui  des médecins généralistes”.

A cet égard, Belhadj a tenu a rappeler que le départ organisé des médecins a l’étranger ne date pas d’aujourd’hui, mais c’est un phénomène qui existe depuis très longtemps dans ce secteur ô combien sensible, soulignant  qu’il ne touche pas seulement les médecins mais aussi les paramédicaux.

“L’Etat est tenu de revoir la politique salariale vis-a-vis des conditions de travail et de les protéger pour que les gens puissent rester ici et s’épanouir”, a-t-il insisté.

1200 médecins algériens s’apprêtent a rejoindre les hôpitaux français  

Le président du Syndicat national des professionnels de santé publique (SNPSP), Lyes Merabet a révélé que 1200 médecins algériens ont réussi les épreuves de vérifications des connaissances (EVC) en France.

Lyes Merabet a indiqué, sur sa page facebook, que près de 1200 médecins algériens –toutes spécialités confondues- s’apprêtent a quitter le pays pour aller travailler dans des hôpitaux français après avoir réussi les épreuves (EVC).

La page médecins sur les réseaux sociaux a précisé que ces épreuves constituent une porte principale pour les médecins hors Union européenne (UE) désireux d’exercer dans l’Hexagone. Cet examen est organisé périodiquement au profit des médecins diplômés issus des pays hors-UE (les diplômes des médecins de la zone sont admis d’office).

Selon toujours cette page, des milliers de médecins originaires de 24 pays hors-UE ont participé a ces épreuves. Environ 2000 candidats les ont réussi, dont plus de 1200 sont de nationalité algérienne, suivis des Tunisiens, des Marocains…

Le (CNG) Centre national de gestion des praticiens hospitaliers a indiqué que les résultats des épreuves de vérification de connaissances (EVC) sont accessibles sur le site a la fin de l’après-midi du vendredi 4 février 2022, ajoutant que les relevés de note et les copies seront accessibles samedi 5 février 2022 a 13 heures.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here