Dispositif de lutte renforcé, campagnes de prévention…: Ne pas revivre les feux de forêt de l’été dernier

0
163

Chaque année, le patrimoine forestier part en fumée dans plusieurs wilayas du pays. Des milliers d’hectares sont ravagés par le feu. Tout le monde se souvient des terribles incendies qui ont dévasté le nord de l’Algérie, notamment la Kabylie, l’été dernier.

Par Meriem Benchaouia

Des familles menacées, des forêts dévastées, des villages encerclés par les flammes et des habitants désespérés en fuite dans une atmosphère apocalyptique… Plusieurs wilayas ont basculé dans l’enfer en août dernier, prises au piège par les flammes. En période estivale, le risque d’incendie augmente, la hausse de la température est souvent liée à ce phénomène qui revient chaque année. En fait, les vagues de chaleur restent propices aux déclarations des feux de forêt. Mais aussi, jeter un mégot de cigarette allumé aux abords d’une forêt, une bouteille en verre qui peut faire l’effet d’une loupe, allumer un feu… sont autant de facteurs. Cependant, le facteur humain reste de loin le premier responsable des incidents. Malgré les efforts des autorités faits auprès des citoyens pour protéger l’environnement, les incendies semblent de plus en plus violents chaque année.

Les moyens de lutte dont dispose la Protection civile sont largement insuffisants et inadéquats, surtout dans les régions éloignées du pays. A cet effet, l’Algérie compte affréter, pour cet été, six avions bombardiers d’eau afin de renforcer ses capacités de lutte contre les feux de forêt par voie aérienne. Ces avions seront affrétés «pour les mois de juillet et août prochains», qui représentent la période la plus «dure» en termes d’incendies de forêt, a annoncé la directrice de la protection de la flore et de la faune de la DGF, Ilhem Kabouya. Présentant le dispositif de lutte contre les feux de forêt pour l’année en cours, la responsable de la DGF a annoncé également «l’acquisition de 80 nouveaux véhicules pour le renforcement des colonnes mobiles, notamment dans les wilayas de l’Est qui ont connu le plus d’incendies au cours des dernières années», a expliqué Mme Kabouya. Cela en plus de renforcer les moyens mobiles déployés dans la région nord-ouest du pays, comme Oran et Aïn Témouchent, en prévision de la tenue des Jeux méditerranéens (du 25 juin au 6 juillet 2022 à Oran). Selon Mme Kabouya, la DGF a bénéficié d’une enveloppe financière de 3,9 milliards de dinars cette année, afin d’améliorer le dispositif de lutte contre les incendies. Ce financement a permis, entre autres, à la modernisation de la salle des opérations et de suivi des incendies. De plus, une nouvelle stratégie de prévention et de lutte contre les feux de forêt a été tracée, comprenant notamment un plan de communication élaboré par l’Institut national de la vulgarisation agricole (Inva) à l’adresse des agriculteurs, des populations vivant à proximité des massifs forestiers et du grand public, avec des messages différents en fonction de chaque cible. Cette campagne de sensibilisation sera lancée avec comme slogan «Ma t’khelouhache tetahrak» (Ne la laissez pas brûler) qui sera précédée par la formation des 40 chargés de communication des 40 wilayas à incendies, a-t-elle souligné.

Nécessaire
participation de tous les acteurs
La nécessité de la participation de tous les acteurs pour assurer un été sans incendies a été préconisée dans la wilaya de Souk Ahras, dans le cadre de la campagne nationale de prévention contre les dangers des forêts, des récoltes agricoles et des risques de noyade dans les plages et les mares d’eau. A cet effet, le sous-directeur des statistiques et de la communication à la Direction générale de la Protection civile (DGPC), le colonel Farouk Achour, représentant du directeur général de la Protection civile, a précisé en présence du wali, Lounès Bouzagza, lors du coup d’envoi de cette campagne, que «garantir un été sans incendies est tributaire de la contribution de toutes les franges de la société à l’effort national de prévention des différents dangers».

Le colonel Achour a ajouté, dans ce même contexte, que cette campagne qui se poursuivra jusqu’à la fin du mois en cours, a choisi Souk Ahras comme point de départ, ainsi que les wilayas de Sétif et de Tiaret. Elle vise, a-t-il souligné, principalement à hisser le degré de prise de conscience des citoyens et réduire le nombre important d’accidents enregistrés durant ces dernières années, en particulier l’année dernière. La campagne sera de proximité essentiellement, car elle s’articulera autour des dangers liés à la saison estivale, a-t-il ajouté, à l’instar des incendies de forêt et des cultures agricoles, les noyades en mer et dans les mares d’eau, les accidents de la route, les intoxications alimentaires et les piqûres de scorpion. A cette occasion, il a rappelé que le directeur général de la Protection civile, le colonel Boualem Boughelaf, a donné des instructions pour accompagner les agriculteurs dans le cadre de la protection de leurs récoltes agricoles, tout en contribuant à garantir la sécurité alimentaire à travers la sensibilisation et l’accompagnement, ce qu’il a considéré comme «très important» afin de réduire les surfaces détruites par le feu.

Il s’agit également d’organiser, a ajouté le colonel Achour, des actions de sensibilisation de prévention et de proximité en direction des agriculteurs et mettre en place les moyens d’intervention, notamment des colonnes mobiles, comme mesures préventives pour les accompagner jusqu’à la fin de la saison de moisson-battage. Il sera aussi question, durant cette campagne, d’organiser des opérations de prévention au profit des citoyens sur les dangers de l’été, en se concentrant sur le milieu scolaire, les universités, les instituts de formation professionnelle et les maisons de jeunes, a fait savoir la même source. Il a insisté, dans le même cadre, sur la nécessité d’impliquer les associations et les comités de villages afin de préserver le couvert forestier, en plus de la présentation des prêches dans des mosquées en étroite coordination avec la Direction des affaires religieuses.

M. B. / lejourdalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here