DJAMEL BELMADI, ENTRAÎNEUR NATIONAL “Face au Cameroun, ce sera les deux plus importants matchs de ma vie !”

0
304

Par Nazim TOLBA / liberte-algerie

Lors du point de presse animé hier, l’entraîneur national Djamel Belmadi est revenu sur la débâcle de la CAN-2021, les matchs de barrages face au Cameroun et d’autres sujets d’actualité.

Qualifiant cette élimination d’“échec” cuisant et de “faillite collective”, le driver national a endossé la responsabilité de ce “fiasco” à plusieurs paramètres, dont la mauvaise préparation post-compétition. “Évidemment, pour évaluer une compétition que ce soit un succès ou un échec, il faut s’accorder le temps nécessaire de bien analyser la situation et d’observer les matchs, d’avoir une analyse pragmatique pour mettre le doigt sur le mal, car je reconnais qu’il y a eu dysfonctionnement. Et comme nous avons des matchs à venir, il nous faut trouver des solutions. C’est un échec et une faillite collective, j’en suis le premier responsable, si on veut détailler tout cela.

L’EN n’est pas la propriété d’une personne, elle appartient à tout le monde. Comment retrouver le succès ? J’apprends que l’effectif sera incomplet et que je ne pourrais compter sur mon groupe pas avant le 3 janvier, et le délai de préparation était trop court, c’est un manque de considération du continent”, a déclaré l’entraîneur national. Et d’enchainer : “Avec seulement 13 joueurs et l’arrivée tardive des autres, on a travaillé avec l’effectif qu’on a, et puis le match annulé face à la Gambie, alors qu’on était aussi dans cette difficulté, nous avons essayé de bricoler. Nous avons continué le travail et nous avons préparé le second match amical contre le Ghana avec un effectif plus ou moins complet. Nous avons eu cinq joueurs qui n’ont pas eu la Covid.

Nous avons eu l’impression d’avoir des insuffisances physiques, cette sensation de ne pas avoir les jambes, ce qui est nos caractéristiques. Ce n’était pas que la chaleur qui a posé problème comme face à la Sierra-Leone, avec des joueurs diminués cela se fait ressentir immédiatement.”

“Nous n’avons pas été tueurs…”
“Je ne suis pas en train de chercher des excuses. Si on regarde les deux premiers matchs, avec les statistiques techniques, le nombre de frappe, le nombre de corners, etc., ce sont des statistiques pour des équipes qui marquent deux buts par match. La faute au manque de lucidité ! Nous n’avons pas été assez tueurs, chirurgicaux, nous étions fâchés, frustrés. Nous n’avons jamais été parfaits. Nous sommes l’équipe qui a produit le plus de jeu, mais nous n’avons pas marqué, c’est ce côté ‘qu’est-ce qui nous arrive’… Mais il y avait de la nervosité, avec un arbitre guatémaltèque désigné pour officier un match de l’Algérie. Il s’est permis d’agresser verbalement et les joueurs et moi. On est certes moins bons, on a eu des situations de marquer”, fait-il savoir.

“Nous avons rempli une vitrine quasi vide”
À propos du dernier match contre les Ivoiriens, Belmadi estime que c’était difficile mais que le groupe y croyait. Mais tout ne s’est pas déroulé dans le bon sens : “On se retrouve à un point face aux Ivoiriens, on était plus que jamais dans l’obligation de gagner, avec le doute qui s’est installé, avec dans la tête la série d’invincibilité qui s’arrête ce n’est pas rien… Les titres on en a gagné, on a rempli la vitrine qui était quasiment vide. On s’est fixé un objectif avec les joueurs : se remettre au boulot après la CAN pour s’améliorer, être constant et se qualifier au Mondial. Atteindre ce nombre de matchs d’invincibilité, on est arrivés au niveau de l’Italie pour mettre le drapeau de l’Algérie en haut de cette statistique. Moi-même, je me dis, quand tu vois l’Italie, la France, l’Espagne, tous champions du monde, tu te vois à leur niveau, c’est important. On est en difficulté. Je retiens cette deuxième mi-temps, même si elle est la plus mauvaise de mon mandat, si j’ajoute également le match du Bénin. Ce sont mes plus mauvais matchs depuis que je suis là.”

“La seule manière d’effacer l’échec de la CAN est de se qualifier au Qatar”
Après avoir évoqué l’échec de la CAN au Cameroun, le coach national a, par la suite, abordé le futur avec cette double confrontation face au Cameroun, comptant pour les barrages qualificatifs au Mondial-2022. “Nous allons vite plonger dans cet objectif principal qui est la qualification au Mondial. Les joueurs y pensent, ils doivent y penser. Face au Cameroun, ce seront les deux plus importants de ma vie. Nous allons tout donner et faire de notre mieux en vue de nous qualifier. La plupart des joueurs savent que c’est peut-être la dernière possibilité de jouer le Mondial, c’est la compétition par excellence. On veut y être. Ce qui m’anime c’est la poursuite de cet objectif et disputer cette compétition, avec l’envie absolue d’y être”, fait-il savoir. “Le Cameroun est une sélection performante et constante à la fois.

Les Camerounais veulent aller aussi en Coupe du monde. Mais toujours est-il il reste sur un échec. Il faudra répondre présent le jour J. Je pense que la seule manière d’effacer notre échec, c’est de rectifier cela lors des deux matchs de grande importance face au Cameroun”, indique-t-il. Abordant l’état de santé des joueurs, Belmadi indique que “Benlamri a rejoué alors que Bedrane s’entraîne. Nous allons travailler avec les joueurs qui sont à notre disposition et faire qu’on redevienne une équipe qui défend très bien”. 

“Il y aura des conséquences sur cette prochaine liste” 
La débâcle enregistrée au Cameroun ne sera pas sans conséquence pour certains éléments qui n’ont pas donné satisfaction. Le coach national révèle qu’il y aura des conséquences sur la prochaine liste du mois de mars. “Il y a eu une analyse qui a déjà été faite et qui a aussi un impact direct sur la prochaine liste. Une chose est sûre, il y aura des conséquences. Pour ce qui est de Bounedjah, il avait marqué pas mal de buts avant, il éprouve des difficultés aujourd’hui. On fait le nécessaire pour qu’il retrouve sa forme d’antan. Et il y a aussi les attentes, il va falloir trouver des solutions”, conclut-il.

Par Nazim TOLBA / liberte-algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here