Du miel contrefait à Boumerdès : Arrestation de 6 personnes à Thenia

0
160
Pour ses propriétés thérapeutiques et même s’il est cher, le miel est largement consommé par le citoyen algérien. Mais cet aliment est souvent l’objet de contrefaçons qui le dénaturent, notamment par ajout de sucre. Selon plusieurs personnes approchées, l’Etat devrait imposer l’étiquetage, les mentions et surtout contrôler davantage les commerces informels qui pullulent partout dans le pays.
À cet effet, et dans le cadre de la lutte contre le phénomène de fraude et de la contrefaçon, la division régionale de la Gendarmerie nationale de Thénia, a réussi à saisir une quantité de miel contrefait, a-t-on appris, mardi dernier, auprès de la cellule de communication du groupement territorial de ce corps constitué
Cette opération a abouti grâce à des informations confirmées et obtenues par les membres de la brigade de la gendarmerie de Thenia, selon lesquelles des individus vendent du miel d’abeille aux consommateurs, possiblement contrefait, au niveau de la station-service située sur la Route nationale (RN5). Après qu’une patrouille a été effectuée, six personnes ont été arrêtées. Ils remplissent des bocaux en verre avec du miel de qualité suspecte.
Les mis en cause ont été arrêtés et transférés au siège de la brigade locale pour poursuivre l’enquête. Après coordination avec la Direction du commerce de la wilaya de Boumerdès (Autorité de répression des fraudes) et suite au contrôle de la qualité du miel, il a été constaté qu’était contrefait et il sera détruit.
Le processus de l’enquête a permis de saisir 128 boîtes en verre remplies de miel contrefait, d’un poids total de 128 kg, et deux véhicules de tourisme servant au transport et à la vente de ce produit ajoute la même source. Par ailleurs, la seule manière de reconnaître le miel pur du faux, c’est de le faire analyser par un laboratoire compétent, selon les professionnels du secteur.
Samira Sidhoum / horizons

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here