En cas de refus du recours de l’équipe d’Algérie, la FAF fera-t-elle comme l’Égypte ?

0
1157

Fennecfootball / J. Idriss

La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a pris ses décisions concernant le match Sénégal-Egypte. L’Egypte n’a pas eu gain de cause et a eu un verdict négatif de la FIFA. Désormais, la Fédération égyptienne de football se tourne vers le Tribunal international du sport (TSA), une solution que les administrateurs de l’équipe d’Algérie pourraient envisager, s’ils se retrouvent dans le même cas de figure.

En effet, le président de la fédération égyptienne, Gamal Allam, a exprimé son rejet des décisions prises par l’instance mondiale. Ce dernier à préciser avoir décidé de faire appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), afin de défendre les droits de son pays qui réclame toujours une qualification directe à la phase finale.

« Tout se passe comme nous l’avons prévu depuis le début de la crise, car nous espérions que la Commission de Discipline imposerait des sanctions à la fédération sénégalaise afin de confirmer que l’Egypte avait subi des violations dans ce match », a déclaré le patron de l’EFA au média égyptien “Al-Masri al-youm”.

De plus, Gamal Allam a indiqué que l’Egypte prendra trois mesures afin de défendre le droit de la sélection à se qualifier pour la Coupe du monde au Qatar 2022.

– Déjà, la première étape consiste à s’adresser à la FIFA afin d’obtenir les raisons pour lesquelles la partie sénégalaise a été sanctionnée.

– Ensuite, il faut s’adresser à un avocat international pour reprendre le dossier égyptien, le président de la fédération égyptienne de football précise même que le choix se ferra entre trois avocats, dont l’un est suisse, l’autre est anglais et le troisième est italien.

– Enfin, déplacer le procès devant le Tribunal international du sport pour exiger que l’Égypte se rende directement à la Coupe du monde.

Et si le verdict de la FIFA n’est pas favorable à l’équipe d’Algérie ?
C’est un processus qui prend du temps, mais la FIFA va bientôt trancher. Voilà désormais plusieurs semaines que la Commission d’arbitrage de la FIFA a entre ses mains le recours déposé par l’Algérie, suite au barrage perdu face au Cameroun. Pointant du doigt les défaillances de l’arbitrage du gambien Bakary Gassama.

Toutefois, il est possible que la FIFA donne un verdict non favorable à l’équipe d’Algérie, c’est un scénario qui pourrait bien se concrétiser, c’est pourquoi l’instance fédérale pourrait éventuellement recourir, comme son homologue égyptien, au Tribunal international du sport (TSA), afin d’obtenir gain de cause.

Fennecfootball / J. Idriss

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here