ENERGIE : L’ALGÉRIE MET LE CAP SUR L’HYDROGÈNE

0
331

L’hydrogène est considéré comme une énergie verte. Il est appelé à jouer un rôle majeur dans un futur proche. Pour ne pas être en reste de la dynamique mondiale en cours, l’Algérie met en place les outils de son développement.

Un comité national chargé de l’élaboration de la stratégie nationale de l’hydrogène en Algérie a été installé dimanche, a indiqué un communiqué du ministère de l’Energie et des mines.

“Suite aux instructions du Premier ministre et ministre des Finances, M. Aïmene Benabderrahmane, le ministre de l’Energie et des Mines, M. Mohamed Arkab, a présidé, aujourd’hui dimanche 28 novembre 2021 au siège du ministère, une réunion d’installation du comité national chargé de l’élaboration de la stratégie nationale de l’hydrogène”, a précisé la même source.

La réunion d’installation de ce comité s’est déroulée en présence du Commissaire aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, Noureddine Yassaa, a ajouté le communiqué.

Le comité est composé de représentants du Commissariat aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, du ministère de la Transition énergétique et des énergies renouvelables, du Groupe Sonatrach, du Groupe Sonelgaz.

Il est chargé de coordonner, avec le ministère de l’Energie et des mines, l’élaboration de la feuille de route pour la mise en œuvre d’une stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène en Algérie, a-t-on souligné de même source.

Piste d’avenir

L’hydrogène est un gaz léger, naturellement présent dans l’univers, très réactif il se combine avec beaucoup d’éléments chimiques et les plus habituels autour de nous sont bien évidement l’eau (H20) et les hydrocarbures. Traditionnellement utilisé dans l’industrie, l’hydrogène peut être produit par électrolyse de l’eau, si l’électricité utilisée est d’origine renouvelable on dit alors qu’il est vert. Comme les autres gaz, il peut être relativement facilement stocké sur de grandes périodes de temps et en sus de son usage industriel, on peut l’utiliser soit comme fuel pour la mobilité soit pour refaire de l’électricité via les piles à combustibles.

L’hydrogène constitue une vraie piste d’avenir pour la transition énergétique en permettant le développement des énergies renouvelables décentralisées et l’explosion de solutions de mobilité verte.

Explications sur un vecteur énergétique incontournable de la révolution énergétique.

A.A./APS / Algerieactu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here