Face à la polémique, Le Gräet présente ses «excuses» à Zidane après ses «propos maladroits»

0
304

Le président de la Fédération française de football s’est excusé auprès du champion du monde 1998 ce lundi.

Après les polémiques et la sortie de piste, place au temps des excuses. Pour un rétropédalage en règle. Noël Le Graët, face au tollé de sa sortie lunaire et déplacée dimanche à l’encontre de Zinédine Zidane, a réagi ce lundi matin via un communiqué AFP. Pas d’interview classique, encore moins d’entretien en direct à la radio, les dégâts étant déjà bien conséquents.

Le président de la FFF reconnaît des «propos maladroits» concernant Zidane et lui présente ses «excuses». Un rétropédalage immédiat après son interview qui a suscité indignation, colère et des critiques, notamment de la part de Kylian Mbappé ou encore d’Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports. Cette dernière réclamant dès dimanche soir des excuses d’un homme qu’elle n’apprécie guère. Face à l’onde de choc de sa sortie médiatique, dont personne était au courant au sein de la FFF dimanche après-midi, Le Graët s’est exécuté. Contraint et forcé.

Un énième dérapage qui fait tache pour le président de la plus puissante fédération sportive de France

«Je tiens à présenter mes excuses pour ces propos qui ne reflètent absolument pas ma pensée, ni ma considération pour le joueur qu’il était et l’entraîneur qu’il est devenu», affirme le patron du football français, au lendemain de déclarations polémiques portant sur l’ancien N.10 des Bleus et ex-entraîneur du Real Madrid. Suffisant pour faire retomber la pression ? Pas certain.

«J’ai accordé un entretien à RMC que je n’aurais pas dû accorder car il cherchait la polémique en opposant Didier à Zinédine Zidane, deux monuments du football français. J’admets avoir tenu des propos maladroits qui ont créé un malentendu», a poursuivi Le Graët, comme s’il découvrait la tonalité des interviews et les questions qui allaient lui être posées. Il se savait attendu sur le sujet Zidane et il s’est raté dans les grandes largeurs. Avec des propos indignes d’un président de la FFF.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here