«Femmes d’Afrique en action»: TV5 monde consacre un numéro à l’algérienne Saida Neghza

0
447

La chaîne de télévision TV5 Monde a consacré son magazine  » Femmes d’Afrique en Action  » à Saida Neghza.

La présidente de la CGEA a indiqué, de prime abord, qu’elle travaille sur Alger et qu’elle est basée dans toutes les régions du pays. Elle a indiqué qu’elle est la présidente du groupe Soralcof, spécialisé dans le BTPH, Travaux publics et Carrière et qu’elle préside la Confédération générale des entreprise algérienne (CGEA) de 2016 à ce jour, et qu’elle a été présidente de BusinessMed de 2017 à 2020, une organisation qui regroupe 19 pays de la méditerranée. Mme Neghza préside aussi Business africa depuis 2019 à ce jour.


Business africa, a-t-elle souligné, regroupe les organisations patronales de 54 pays africains, et a pour mission de faire la promotion du secteur privé en Afrique et œuvre à une plus grande intégration de l’économie africaine.  » Ma mission consiste à animer l’activité au sein de la CGEA et Business africa. Je représente les deux structures et je travaille en faveur de la croissance économique nationale et africaine  » a-t-elle indiqué.


A la question de Comment œuvrez-vous à la structuration de l’entrepreneuriat en Afrique ?
Saida Neghza rappellera que  » nous venons d’organiser la première édition du forum international de la femme sous le thème de la contribution de la femme algérienne dans l’économie nationale. A ce titre de nombreux intervenants à l’échelle mondiale ont participé avec nous sous le patronage du président de la République M. Abdelmadjid Tebboune. Nous étions plus de 4500 femmes car nous sommes convaincues de l’importance de l’entreprenariat féminin  » a-t-elle indiqué en chef d’entreprise engagée.
Concernant le choix de son domaine d’investissement, elle dira avoir apporté sa modeste contribution dans les PME qui sont  » à mon sens le moteur de toute la cr

oissance économique  » explique-t-elle.
Evoquant son parcours, elle dira qu’après avoir terminé ses études, elle s’est lancée dans la torréfaction du café, suivi de l’importation de pneumatiques et enfin qu’elle s’est lancée dans le BTPH et a créé Soralcof en 2022. Elle a intégré la CGEA en 2006 et a été élue présidente nationale en 2016.


A la question de savoir qui est Saida Neghza, elle répondra :  » C’est très difficile de parler de moi, certains disent que je suis la dame de fer parce que je suis aux côtés des entreprises algériennes en difficulté « .


Quant à ses rêves, elle rétorquera que c’est  » d’apporter ma contribution pour une véritable évolution économique nationale et continentale. Nous avons tous les atouts, toutes les ressources humaines et naturelles qu’il faudrait mettre en œuvre le plus rapidement possible avec une bonne gouvernance et la lutte contre la corruption « . Et de se dire très triste de voir les jeunes Africains s’aventurer dans les parcs de la mort, affirmant à ce sujet que  » Nous avons tous la responsabilité de leur offrir les meilleures conditions dans leur propre pays « .


Interrogée sur sa devise, elle répondra :  » Ne vous demandez pas ce que peut faire l’Afrique pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour l’Afrique « .

Racim E. / lejourdalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here