Feux de forêts à Blida : extinction de 80% des foyers, un agent de la Protection décède

0
948

Un total de 80% des foyers de feux déclenchés samedi matin au niveau des hauteurs du Parc national de Chréa (Blida) ont été éteints, a affirmé la conservatrice des forêts de la wilaya de Blida. 

« Les efforts des différentes parties qui sont intervenues aujourd’hui pour l’extinction des feux ,déclenchés sur les hauteurs du Parc national de Chréa, à savoir les forestiers, les services de la Protection civile des wilayas de Blida, Médéa et Tipasa, l’Armée nationale populaire et la Gendarmerie nationale ont été couronnés par l’extinction de 80% de ces feux en évitant, ainsi, sa propagation aux autres superficies forestières », a fait savoir Mme Dalila Bennani.

Selon la même responsable, les efforts se poursuivent pour éteindre les cendres de ce feux qui pourraient être à l’origine de nouveaux départs de feu, soulignant que l’emplacement de ces foyers a requis une intervention manuelle pour les éteindre, sachant que les pluies qui se sont abattues  cette après midi ont permis d’éteindre cet incendie.

Cet incendie a causé la mort d’un agent de la Protection et des pertes allant de 20 à 25 hectares des superficies forestières, notamment des chênes et des pins d’Alep.

Un agent de la Protection civile participant aux opérations d’extinction de l’incendie déclaré sur les hauteurs de Chréa (Blida) est mort samedi soir des suites de l’inhalation de la fumée lors de sa participation à l’extinction du l’incendie, a indiqué le direction locale de la Protection civile le colonel Merzak Bachi.

L’agent de la Protection civile Agé de 40 ans de l’unité d’intervention spéciale relevant de l’unité nationale d’instruction et d’intervention à Dar El Beida(Alger) est décédé samedi soir à l’Hôpital Frantz Fanon suite à  l’inhalation de la fumée qui a provoqué une crise cardiaque, a précisé M.  Bachi.

Trois personnes ont été blessées lors de l’opération d’extinction des feux de forêts déclenchés samedi matin à Chréa (Blida), avait indiqué un communiqué du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, rappelle-t-on.

Sur les raisons de cet incendie, les services des forêts avancent, sur la base de témoignages, des comportements de personnes ayant campé la nuit dans ces régions, relevant que l’enquête se poursuit pour établir les faits. 

La Conservatrice des forêts a salué, par la même occasion, les efforts fournis par les éléments de l’Armée et de la Gendarmerie nationale qui ont mobilisé tous les moyens, humains et matériels, pour venir à bout de cet incendie, ainsi que les chasseurs relevant de la Fédération nationale des chasseurs, les forestiers saisonniers, et les riverains. 

Outre la colonne mobile et les différents unités relevant de la direction locale de la Protection civile, l’opération d’extinction des feux a vu la participation des colonnes mobiles de lutte anti-incendie des wilayas de Médéa et de Tipaza, l’unité d’intervention spéciale relevant de l’unité nationale d’instruction et d’intervention à Dar El Beida (Alger), en sus de l’unité aéroportée de la Direction générale de la protection civile .

Radioalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here