France: la fresque d’Emmanuel Macron jugée antisémite a été effacée

0
349

– La peinture murale représente l’économiste Jacques Attali, -qui fut également conseiller des anciens présidents Mitterrand, Sarkozy et Hollande-, en marionnettiste qui manipule Emmanuel Macron grimé en Pinocchio

France

AA/Paris/Fatih KARAKAYA

La fresque représentant Emmanuel Macron en marionnette manipulée par l’économiste Jacques Attali, dénoncée comme antisémite par certaines associations, a été effacée vendredi 24 juin au matin, selon les informations de France Bleu Vaucluse.

D’après le média, qui cite le service de communication du Grand Avignon (sud), la décision a été prise à la suite des pressions exercées par le préfet du Vaucluse.

La préfecture a exhorté la ville à effacer la fresque peinte sur le mur d’un bâtiment à l’entrée nord-est d’Avignon, qui représente Jacques Attali en marionnettiste qui manipule Emmanuel Macron grimé en Pinocchio, suite à la demande des associations de défense de la communauté juive.

Pourtant, la municipalité d’Avignon et le Grand Avignon (métropole) avaient refusé de l’effacer, au nom de la « liberté d’expression », estimant que « chacun pouvait interpréter l’image comme il voulait puisqu’il n’y a pas de mot sur ce mur », indique la même source.

*Pressions des associations juives

La radio France Bleu Vaucluse explique que « pour la Ligue de défense juive (LDJ), tous les symboles antisémites étaient présents dans la fresque ». D’après la LDJ cette peinture murale représente « une personnalité juive et influente (ici Jacques Attali), le regard inquiétant et les mains qui actionnent des marionnettes pour faire comprendre que les juifs dirigent le monde. »

D’après le média, même « le comité juif américain demandait que la peinture soit effacée ».

Sur les réseaux sociaux la polémique continue de faire réagir et le mot « juifs » est entré dans le top trend de Twitter. En effet, certains ont fait remarquer que la caricature « n’avait rien d’antisémite et faisait allusion aux déclarations de Jacques Attali lui-même ».

D’après le livre « Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait » écrit en 2017 par la journaliste politique française, Anne Fulda, Attali a déclaré : « Emmanuel Macron ? C’est moi qui l’ai repéré. C’est même moi qui l’ai inventé ».

L’économiste Jacques Attali fut également le conseiller des anciens présidents Mitterrand, Sarkozy et Hollande, avant de murmurer également à l’oreille de Macron.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here