France: Une famille algérienne sauvée de l’expulsion par une mobilisation générale

0
716

Arrivés a Calais en 2017, Miloud, Houda et leur quatre enfants devaient quitter le pays sur décision de la préfecture. Après une mobilisation générale, leur expulsion a été annulée.

Le père de famille a déja travaillé pour la mairie de Calais durant plus d’un an, et est membre de l’association « Entente Calais » en tant qu’entraîneur sportif. Il est également actif  dans plusieurs autres mouvements associatifs. Très ambitieux, le couple a récemment bénéficié d’une formation pour devenir médiateurs et interprètes a l’université de Lille 2.

Cependant, parmi les raisons qui ont poussé la famille a travailler dur pour rester en France; la maladie de leur enfant. En effet, Zakaria, le plus jeune de la fratrie, porte une maladie rare, a savoir l’hyperphénylalaninémie. Celle-ci exige un traitement et un suivi spécial.

Cependant, en Octobre 2021, la famille Tizgha a vu sa vie ordonnée et régulière se bouleverser. En effet, en tentant de renouveler leur titre de séjour; la préfecture de Calais a refusé de leur octroyer ce document si précieux.

Elle va même jusqu’a leur adresser une obligation de quitter le territoire français. Les obligeant, ainsi, a se présenter tous les mardis et jeudis au commissariat pour l’assignation a résidence.

Pour soutenir cette famille algérienne, un comité de soutien a été créé pour revendiquer la régularisation de cette famille. En effet, une pétition a été lancée sur internet pour réunir tous les habitants de la région.

Mais aussi pour ceux qui souhaitent exprimer leur solidarité avec les Tizgha. Cette pétition est intitulée « Monsieur le Préfet du Pas-de-Calais, régularisez la famille Tizgha ». Elle compte, aujourd’hui, 2129 signatures.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here