Guerre en Ukraine : Éric Zemmour ne veut pas que la France accueille de réfugiés ukrainiens

0
936

Yves Calvi / Rtl

Le candidat nationaliste ne souhaite pas que la France accueille des réfugiés ukrainiens car le pays est « déjà submergé par l’immigration ».

Alors que près de 400.000 Ukrainiens sont arrivés en Pologne dans les dernières heures pour fuir le conflit qui ravage leur pays, Éric Zemmour ne souhaite pas que la France prenne sa part dans l’accueil de réfugiés, même si 79% des Français se disent favorables à cette éventualité, selon un récent sondage Harris Interactive pour RTL et M6. Invité du « Petit déjeuner présidentiel de RTL » ce lundi 28 février, le candidat nationaliste a estimé qu’il ne serrait « pas bon de déstabiliser davantage la France qui est déjà submergée par l’immigration, même si ce n’est pas le plus souvent une immigration européenne ».

« Je ne suis pas un politicien. Ça fait partie de mon caractère. Je ne me fie pas aux sondages. Je comprends les Français. Ils sont sincèrement émus et je le suis avec eux de voir ce peuple résister vaillamment sous les bombes. Mais vous savez, il y a le cœur et il y a la tête. Il y a l’émotion de l’homme face à ce malheur ukrainien et il y a après la tête. L’homme d’État est celui qui voit le plus loin après l’émotion », a-t-il souligné, se disant prêt à assumer d’être le seul candidat à ne pas vouloir accueillir de réfugiés ukrainiens.

À la place, Éric Zemmour propose de concentrer les efforts sur les pays qui se trouvent en première ligne pour accueillir ceux qui fuient l’offensive russe, au premier rang desquels la Pologne. « Les Polonais ont décidé de tous les accueillir. Je préfère qu’ils soient en Pologne, car le pays les accueille, que ce sont leurs voisins, et qu’ils pourront ainsi plus facilement rentrer chez eux lorsque la guerre sera finie. Je propose donc que nous aidions les Polonais et que la Commission européenne lève les sanctions financières, que j’ai toujours trouvé scandaleuses, contre ce pays », a affirmé l’ancien polémiste.

Les ministres européens de l’Intérieur se sont réunis ce dimanche en urgence à Bruxelles pour mettre en place l’accueil des Ukrainiens fuyant l’offensive russe.

Yves Calvi / Rtl

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here