ILS S’APPRÊTAIENT À REJOINDRE L’EUROPE Sauvetage de plus de 200 migrants

0
205

Les gardes-côtes algériens ont déjoué, sur nos côtes nationales, des tentatives d’émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 261 individus à bord d’embarcations de construction artisanale, a indiqué, hier, un communiqué du MDN.

Mais cette source ne précise pas les endroits exacts où ces migrants ont été sauvés. Cette annonce intervient alors que les traversées clandestines ont repris de plus belle depuis quelques jours après une accalmie due essentiellement aux conditions météorologiques. Une situation qui met les autorités sécuritaires sur le qui-vive.

Selon un communiqué daté de lundi, repris par l’agence officielle, les éléments de la Gendarmerie nationale d’Annaba sont parvenus à démanteler un réseau criminel composé de 7 individus spécialisés dans l’organisation de traversées clandestines par mer. 

Le réseau a été démantelé à la faveur d’investigations faisant suite à des informations provenant à la brigade territoriale de la Gendarmerie nationale relatives à des préparatifs de traversées clandestines, organisées par les membres de ce réseau depuis des plages de la wilaya d’Annaba, a précisé le communiqué.

Les membres de ce réseau, dont l’âge varie entre 24 et 40 ans, sont issus des wilayas d’Annaba et de Guelma, a souligné le même document, indiquant que l’opération, qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le crime organisé, a permis la saisie de 2 embarcations, 2 moteurs et 2 véhicules, ainsi que de matériel utilisé pour les traversées clandestines par mer, a-t-on ajouté.

Les mis en cause seront présentés devant les instances judiciaires compétentes pour “émigration clandestine par mer”, selon la même source. Le même jour, la brigade de lutte contre la cybercriminalité de la sûreté de wilaya de Mostaganem a procédé à l’arrestation d’un organisateur de traversées clandestines par mer.

Selon l’APS, citant ce corps de sécurité, l’opération a eu lieu après que les services de la sûreté de la wilaya de Djanet ont repéré une publication sur Facebook faisant état de l’organisation d’une traversée clandestine par mer à partir des plages de Mostaganem. 

Après avoir avisé le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem, la brigade a entamé ses investigations qui ont abouti à l’identification du titulaire du compte électronique et son numéro de téléphone, précise-t-on de même source.

Lors de l’enquête, le suspect arrêté a reconnu que le numéro de téléphone était le sien et que le compte électronique sur Facebook appartenait à un de ses proches, avant de reconnaître devant les enquêteurs tous les faits qui lui sont reprochés.

Accusé du délit de préparation d’une sortie illégale du territoire, une procédure judiciaire a été entamée contre le suspect, âgé de 18 ans, qui a été présenté devant le parquet du tribunal de Mostaganem. Il a fait l’objet d’une citation directe pour comparaître devant le tribunal, a-t-on indiqué. 
 

R. N. / Nationale / liberte-algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here