Incendies et feux de forêt : Alerte maximale !

0
405

Le ministère de l’Agriculture et du Développement a annoncé avoir déclaré l’alerte maximale face à la vague de chaleur qui caractérise plusieurs zones forestières du pays et qui est favorable au déclenchement d’incendies.

Ainsi, tous les services, notamment les services forestiers, sont «mobilisés» dans la cadre de l’activation permanente du plan national de prévention et de maîtrise des incendies de forêt, a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur sa page faceboock.
En conséquence, ajoute le communiqué, «tous les responsables et intervenants sur l’ensemble du territoire national et à tous les niveaux doivent se mobiliser afin d’éviter toute urgence, tous les jours de la semaine, 24 heures sur 24», précise la même source, soulignant que «tous les moyens matériels et humains étaient mobilisés et suivis pour la réussite de la campagne de prévention et de lutte contre les incendies».


Pour rappel, la mise en place d’un dispositif opérationnel de mobilisation générale et d’alerte maximale de lutte contre les incendies de forêts avait été annoncée par le même ministère en mai dernier.


Ce dispositif, contenant des mesures à caractère organisationnel et opérationnel, vient dans un contexte de «risque d’incendies de forêts récurrents» pour le pays «avec un nombre de départs de feux en ascension graduelle, ces dernières années» et des conditions météorologiques assorties d’une vague de chaleur, a-t-on expliqué.


Le communiqué de la tutelle semble être un rappel de «l’activation permanente» d’un dispositif à travers lequel les autorités concernées semblent vouloir prendre leurs devants et éviter la tragédie des incendies et des feux forêts qui avaient frappé de nombreuses régions de l’Algérie durant l’été 2021, causant la mort de nombreux citoyens et d’immenses dégâts matériels, entre patrimoine végétal, habitations et autres biens des populations touchées.


Certes, en cette mi-juillet, la situation dans nos forêts est loin d’être celle de l’année dernière. Mais l’été est encore long et des feux ont déjà commencé à se manifester dès le mois de juin, ravageant des centaines d’hectares de couvert végétal.
A la fin de la troisième semaine du mois dernier, le directeur général des Forêts, Djamel Touahria, avait indiqué que 57 foyers ont été déclenchés à travers plusieurs wilayas du pays, détruisant 270 hectares. Le bilan ne s’est pas arrêté, et les feux ont poursuivi leur évolution durant les semaines qui ont suivi, augmentant les dégâts matériels, alors que des pertes de vies humaines ont été également signalées dans certains cas.


A noter, par ailleurs, que dans le cadre du dispositif mis en place par le ministère de l’Agriculture, plusieurs espaces forestiers ont été interdits d’accès aux citoyens. Des décisions prises par les walis, par voie de promulgation d’arrêtés, tel que prévu dans les textes.
Dans le même souci de prévention, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a appelé, début juillet, au strict respect de la décision portant gel provisoire de la production de charbon tout en respectant les dispositions exceptionnelles relatives aux déplacements à l’intérieur et à proximité des espaces forestiers.


«Faisant référence au communiqué du 29 mai 2022 sur la prévention contre les feux de forêts, et dans le cadre de l’application du plan national de prévention et de lutte contre les feux de forêts pour la saison 2021-2022 et en application des mesures préventives prises à cet effet, et face aux dépassements enregistrés et aux comportements irresponsables provoquant des incendies au niveau des espaces forestiers, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural appelle au strict respect de la décision portant gel provisoire de la production de charbon outre le respect des dispositions exceptionnelles relatives aux déplacements à l’intérieur et à proximité des espaces forestiers», a fait savoir le communiqué.


«A cet effet, les services des forêts ont été chargés de veiller au strict respect de cette mesure et toute infraction exposera son auteur à des sanctions, conformément aux textes juridiques en vigueur», a prévenu la même source.

Reporters / Par Feriel Nourine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here