Internationaux algériens évoluant à l’étranger Delort marque, Belaïli séduit

0
387

Nabil Bentaleb et Farès Chaïbi, deux autres joueurs algériens qui sont en train de se distinguer avec leurs clubs respectifs.

Des internationaux algériens se sont illustrés avec leurs clubs respectifs, ce week-end, avec des buts à la clé pour certains d’entre eux. En effet, l’inévitable attaquant, Youcef Belaïli fait parler de lui, une fois de plus, en dépit du fait qu’il n’a pas marqué de but. Le joueur algérien qui vient juste de rejoindre son nouveau club français d’Ajaccio s’est illustré en étant à l’origine du but égalisateur de son équipe face à Troyes (1-1), dimanche dernier. Pour son premier match, Belaïli a été incorporé en deuxième mi-temps par son coach, Olivier Pantaloni. À l’issue de la rencontre l’entraîneur ajaccien n’a pas tari d’éloges sur son nouveau joueur. «Belaïli, c’est un joueur dont on connaît les qualités footballistiques, qui sont énormes. On a tardé à le faire entrer, mais son entrée a été très concluante. Il nous a amené cette égalisation. Il est capable aussi de marquer», a indiqué le coach Pantaloni en conférence de presse d’après-match. «Pour nous, Youcef, c’est un plus énorme, on a la chance d’avoir un joueur de cette qualité dans notre effectif», a-t-il conclu.


Dans un autre match de Ligue 1 française on a vu quatre Algériens sur le terrain. Il s’agit du match Toulouse- Angers qui a vu la participation Bentaleb, Abdelli et El Mellali du côté angevien, alors que l’international espoir Farès Chaïbi, était titulaire encore une fois du côté du TFC.


Il s’est même illustré en étant double passeur décisif pour répondre à un magnifique but sur coup franc de Nabil Bentaleb. Par ailleurs, l’attaquant Andy Delort a été, une fois de plus, décisif pour son équipe l’OGC Nice en inscrivant son sixième but de la saison sur la pelouse du stade Abbé-Deschamps d’Auxerre. Delort a bénéficié d’une lumineuse passe du milieu de terrain Khéphren Thuram pour marquer à la 20e minute de jeu. En Turquie, il y a lieu de noter la «malchance» de Rachid Ghezzal qui, de retour de blessure, a rechuté, laissant ses coéquipiers terminer la partie sans lui. Blessé à l’orteil, il y a quelques semaines, l’international algérien a senti une douleur derrière la cuisse, avant de demander, de suite et immédiatement le changement. L’ancien de l’OL est tombé sur le terrain et le staff médical a confirmé le changement par son coach Valérian Ismaïl. Ghezzal a pourtant bien débuté la saison en étant auteur de deux buts et d’une passe décisive. Ainsi, Rachid doit s’occuper de sa blessure jusqu’au mois de décembre prochain.


En Arabie saoudite, Hilal Soudani s’est lui aussi, illustré une fois de plus après avoir été passeur décisif lors de la dernière rencontre de son équipe, il a retrouvé le chemin des filets en profitant de la victoire de son équipe Damac face à Al-Adalah. D’ailleurs, c’est à une minute de la mi-temps que Farouk Chafaï et ses coéquipiers ont réussi à marquer grâce à l’attaquant international algérien Hilal Soudani. En effet, l’ancien joueur du club algérien de la Ligue 1, l’ASO Chlef a été bien servi dans la surface de réparation et n’a donc pas du tout raté cette occasion pour inscrire son troisième but de la saison. La mi-temps est sifflée au profit de son équipe (1-0).


De retour des vestiaires, Damac a réussi un deuxième but grâce cette fois-ci, à son autre attaquant Nono à la 58e minute. Damac remporte ainsi son match (2-0), pour se retrouver à la 6e place du classement général.

lexpressiondz / Saïd MEKKI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here