Investissements à Oran: Levée des restrictions sur 245 projets à l’arrêt

0
149
La wilaya d’Oran a connu, cette année, la levée des restrictions sur 245 projets d’investissement gelés, a annoncé ce lundi le wali Saïd Sayoud.
Dans une rencontre avec la presse, tenue au siège du journal El-Djomhouria, M. Sayoud a souligné que les restrictions ont été levées  depuis le début de cette année sur 245 projets d’investissement bloqués dans la wilaya d’Oran, ce qui va permettre la création de plus de 20.000 emplois.
Ces projets concernent diverses filières industrielles, le tourisme, l’agriculture et la promotion immobilière, selon le même responsable, qui a indiqué que leurs propriétaires ont obtenu des autorisations  d’exploitation, de mise en conformité et de construction. Le recensement des projets d’investissement qui rencontrent des obstacles se poursuit au niveau de la commission de wilaya chargée de lever les  obstacles à l’investissement pour permettre à leurs propriétaires de concrétiser leurs projets dans les délais impartis, a-t-il assuré.
La levée des restrictions sur les projets d’investissement s’inscrit dans le cadre des directives des pouvoirs publics visant à réduire la bureaucratie et à faciliter les démarches administratives pour les  investisseurs, rappelle-t-on.
D’autre part, le wali a indiqué que la wilaya d’Oran met à la disposition des investisseurs environ 2.000 hectares au niveau des zones industrielles pour concrétiser leurs projets dans divers domaines, dont 1.000 hectares  dans les deux zones industrielles de Tafraoui et Bethioua.
Concernant la zone industrielle de Tafraoui, M. Sayoud a indiqué qu’elle occupe une superficie totale de 530 hectares, dont 132 hectares ont été utilisés jusqu’à présent pour l’achèvement de l’usine automobile Fiat, et  le reste est prêt à recevoir d’autres projets d’investissement.
Par ailleurs, le même responsable a annoncé la distribution de 2.600 logements de diverses formules à la mi-novembre à travers différentes communes.

horizons

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here