Judo Driss Messaoud sauve la face

0
356

La médaille d’or de l’enfant d’Oran est venue mettre fin à 8 ans de disette pour le judo algérien lors des JM.

Le judoka Driss Messaoud Redouane (-73 kg) a offert jeudi à l’Algérie sa première médaille d’or dans le tournoi de judo comptant pour la 19e édition des JM, qui se poursuit à Oran. Driss Redouane, pensionnaire du CSA/Ouled El Bahia (Oran) a battu en finale le Marocain Hassen Doukkali par Ippon lors de la 2e journée du tournoi qu’abrite le Centre des conventions Mohamed-Benahmed. Vainqueur déjà du même adversaire lors des demi-finales du championnat d’Afrique de judo déroulé dans le même site fin mai dernier, l’enfant d’Oran a réédité le même coup, malgré l’avance prise par le Marocain dans les premières minutes du combat.

«C’est le résultat d’un dur travail.
J’ai fait beaucoup de sacrifices pour atteindre mon objectif. Remporter l’or en JM après quelques semaines d’une même performance en championnat d’Afrique, est un stimulant pour moi pour aller encore de l’avant. Je profite de l’occasion pour remercier tous ceux qui m’ont aidé, en tête ma famille», s’est-il réjoui. Un peu plus tôt, l’Algérienne Amina Belkadi (-63 kg) a remporté la finale de bronze en s’imposant face à l’Italienne Disano. À l’issue de ce combat, la championne d’Afrique en titre a déclaré avoir souhaité décrocher l’or, «n’était-ce une erreur tactique que j’ai commise lors de ma demi-finale face à Vasline Laura (Kosovo)».

«Toujours est-il que ça reste une belle performance pour moi, dans un tournoi marqué par un niveau élevé. Je suis aussi honorée d’avoir offert la première médaille au judo algérien dans ces JM, et je souhaite qu’elle va ouvrir l’appétit à mes camarades qui vont faire leur entrée en lice vendredi», a-t-elle ajouté. Pour sa part, la membre du staff technique national, Karima Saïdi, a mis en valeur la moisson algérienne à l’occasion de cette deuxième journée, après être sorti bredouille lors de la première, déroulée la veille. «La médaille d’or de Driss est venue mettre fin à huit ans de disette pour le judo algérien lors des JM, puisque nous nous sommes contentés de deux bronzes lors de la précédente édition. Nous avons misé sur trois bronzes lors de la première journée, mais la chance n’était pas de notre côté.

Il nous reste encore des dernières épreuves vendredi au cours desquelles on table sur d’autres médailles», a-t-elle encore dit. Outre Driss et Belkadi, deux autres judokas algériens ont fait leur entrée en lice au cours de cette journée, Imad Benazoug (-81 kg) et Souad Bellakhal (-70 kg), qui ont tous les deux quitté la compétition dès les premiers tours.

lexpressiondz

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here