La FAF paie les conséquences de son soutien à Eto’o contre la FIFA

0
60

La FAF a rendu public ce samedi un communiqué dans lequel elle “explique” sa démarche auprès de la FIFA et à travers laquelle on se rend compte que la FAF ne peut que se résigner au dictat de la FIFA. A travers ce communiqué, on se rend compte aussi que la FAF a subi le jeu de coulisses, mené par des lobbies maroco-sionistes qui étaient derrière la désignation du sinistre arbitre Gambien Gassama, dont la mission consistait à empêcher la qualification de l’Algérie.

Aujourd’hui, il s’avère que la FIFA n’a pas pris en compte de manière sérieuse la réclamation de l’Algérie y compris l’expertise pour laquelle la FAF a déboursé des sommes colossales en devises pour conclure que l’arbitrage de Gassama était “suspect”. La FIFA ne prend pas compte cette expertise dans la mesure où elle dispose de ses propres commissions spécialisées, sachant que c’est une expertise effectuée à titre privé par la FAF.

L’expertise a été effectuée par une agence “spécialisée et réputée pour avoir collaboré avec la FIFA, mais aussi le CIO et l’UEFA”, a expliqué la FAF, ce qui dénote de la naïveté et du manque d’expérience de la FAF qui a été battue dans les coulisses.

Il faut reconnaitre que la FAF n’a pas été appuyée par la FIFA contre le Cameroun car cette même FAF de l’inexpérimenté Charaf Eddine Amara avait soutenu le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Samuel Eto’o contre la FIFA. L’instance d’Infantino, mal traité par Eto’o lors de la CAN-2022, était opposée au déroulement de cette CAN.

La FAF était la première et probablement l’unique fédération à apporter ouvertement son soutien à la Fecafoot de Eto’o, alors qu’elle aurait pu adopter une position diplomatique, similaire à celles des autres fédérations africaines.

Tout cela pour dire que la FAF n’a rien apporté de nouveau dans son communiqué sauf à faire des mises à certaines “parties” dont Mourad Mazar qui spéculent sur l’affaire Algérie-Cameroun.

La FAF précise dans son communiqué qu’elle est “toujours dans l’attente d’une suite claire et objective de la réclamation introduite auprès de la FIFA”. 

Nassim Fateh / Dia-algerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here