L’Algérie achète une importante quantité de blé, l’origine française écartée

0
300

L’Algérie a acheté le 14 décembre entre 690.000 et 700.000 tonnes de blé meunier auprès de plusieurs pays exportateurs, a rapporté vendredi le média spécialisé Terre-net, relevant que la France est absente de cet appel d’offres lancé par l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC).

Les origines de ces achats de blé seraient l’Allemagne, la Mer Baltique, la Mer Noire et peutêtre aussi l’Argentine, selon le cabinet français Agritel, cité par Terre-net, qui a précisé que le blé devrait être expédié en trois période entre le 16 janvier et le 28 février 2022. Pour ce qui est du prix, il est compris entre 372 dollars et 376 dollars la tonnes (coût et frêt), soit près de 10 dollars de moins que l’affaire conclue le mois dernier.

« Ceci semble confirmer la décision de l’Algérie de se détourner des blés français, malgré leur compétitivité », estime le média spécialisé, qui a rappelé le dernier point sur les marchés céréaliers mondiaux de FranceAgrimer qui notait que les achats de blé russe par l’Algérie atteignaient des niveaux record sur cette campagne de commercialisation (800 000 tonnes début décembre), et ce, en raison de l’assouplissement du cahier des charge algérien quant aux dégâts d’insectes.

Algerie-eco

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here