L’Algérie ferme son marché aux bœufs espagnols en raison de l’accord de Sánchez avec le Maroc

0
5074

Les autorités algériennes ont commencé à mettre des obstacles bureaucratiques à l’entrée de bétail vivant en provenance d’Espagne, a indiqué ce jeudi 14 avril 2022 le quotidien espagnol Larazon. Et ce en raison de son récent rapprochement avec Rabat.

Peu à peu apparaît les dommages collatéraux du changement de position du Gouvernement de Pedro Sánchez sur l’ancien Sahara espagnol et le nouveau cadre des relations avec le Maroc.

Au fil des jours, ces «accrocs» se sont multipliés et ont rapidement conduit à une fermeture de facto du marché algérien aux agriculteurs et opérateurs commerciaux espagnols, a expliqué le même média.

Cela peut paraître mineur dans le contexte global des relations commerciales entre l’Espagne et l’Algérie, si l’on compare le volume économique de nos ventes de bétail à celui des importations de gaz de ce pays, mais c’est un fait significatif.

« À notre connaissance, le gouvernement d’Alger a décidé d’augmenter le prix de ce dernier produit énergétique, toujours de nature stratégique, mais plus en ce moment, à l’égard de l’Espagne », a noté le quotidien espagnol.

De plus, l’Algérie a tourné les yeux vers l’Italie en tant que partenaire privilégié en Méditerranée, estime le même média.

La même source a rappelé qu’ « il y a la fermeture de son marché à l’entrée d’animaux vivants –pour la viande c’était déjà le cas–en provenance de notre pays. Ce sont des signes sans équivoque que quelque chose a changé ».

Algerie-eco

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here