L’Algérie parmi les 25 plus grands détenteurs d’or au monde

0
722

Algerie-eco / Nordine Grim

Le Conseil Mondial de l’Or classe l’Algérie parmi les plus importants pays détenteurs d’or dans le monde. Avec ses 173,6 tonnes en stock au début de l’année 2015 la Banque d’Algérie, qui en assure la propriété figure en bonne place dans la liste des 25 banques centrales qui détiennent les plus grandes réserves. 

Dans un de ses derniers bulletins, le Conseil Mondial de l’Or donne en effet une appréciation positive de cette importante épargne de métal précieux, dont les prix ne cessent d’augmenter en raison des difficultés que subit l’économie mondiale longtemps paralysée par une tenace pandémie de coronavirus.. Considérée comme une valeur refuge dans les périodes de crise, les prix de l’once d’or (30 grammes) ont de ce fait, fortement progressés au cours de ces deux dernières années (environ 22%), pour  atteindre 1519 euros, ce vendredi  08 octobre 2021 sur le marché international (LBMA). Exprimé en kilogramme la valeur de l’or sur ce même marché était de 48826 euros. Au cours actuel, les 173.600 kilogrammes d’or (173,6 tonnes) détenus par la Banque Centrale,  représenteraient donc pas moins de 8,5 milliards d’euros.

 Ajoutée aux réserves de change d’environ 44 milliards de dollars placées dans diverses institutions financières internationales, la présence d’un aussi important stock d’or représentant environ 20% des avoirs algériens placés à l’étranger,  donne une idée somme toute moins dramatique, de la santé financière de l’Algérie que l’opinion publique perçoit comme étant dramatique. Il vrai que ces avoirs ne produisent pas de valeur ajoutée, ils pourraient fondre comme neige au soleil au bout de trois années à peine, même si la remontée spectaculaire des prix des hydrocarbures seraient de nature à reconstituer un minimum de réserves de change.

 A noter ce fait incompréhensible que ni la Banque d’Algérie, ni même le ministère des finances, n’ont jamais explicité. Il s’agit on l’a compris du stock d’or officiellement déclaré par la Banque Centrale, qui stagne depuis 2015 à 173,6 tonnes en dépit des mines d’or du grand sud qui produisent, bon an, mal an, entre 58 et 60 kilogrammes chaque année, selon le ministre de l’Energie et des Mines. Parce qu’elle suscite de folles rumeurs, cette anomalie dans la comptabilité de nos réserves d’or, gagnerait à être explicitée au plus tôt par ceux qui sont en charge de sa gestion, en l’occurrence la Banque d’Algérie et le ministère des Finances.

Réserves d’or par PaysDernierPrécédentRéférenceUnité
États-Unis813381332021-06Tonnes
Allemagne335933612021-06Tonnes
Italie245224522021-06Tonnes
France243624362021-06Tonnes
Russie229222952021-06Tonnes
Chine194819482021-06Tonnes
Suisse104010402021-06Tonnes
Japon8468462021-06Tonnes
Inde7046952021-06Tonnes
Pays-Bas6126122021-06Tonnes
Zone Euro5055052021-06Tonnes
Taiwan4244242021-06Tonnes
Turquie4085132021-06Tonnes
Kazakhstan3863962021-06Tonnes
Portugal3833832021-06Tonnes
Ouzbékistan3583642021-06Tonnes
Arabie Saoudite3233232021-06Tonnes
Royaume-Uni3103102021-06Tonnes
Liban2872872021-06Tonnes
Espagne2822822021-06Tonnes
Autriche2802802021-06Tonnes
Thaïlande2441982021-06Tonnes
Pologne2322292021-06Tonnes
Belgique2272272021-06Tonnes
Algérie1741742021-06Tonnes

Algerie-eco / Nordine Grim

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here