Lamamra
«Le silence du Maroc après la demande de clarification à l’origine de la rupture»

0
790

Le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a affirmé que le silence du royaume du Maroc après la demande de clarification exprimée par le ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, le 16 juillet dernier, concernant « la dérive dangereuse » d’un plénipotentiaire marocain a épuisé toutes les chances et mené à la rupture des relations avec Rabat.

Répondant aux questions des journalistes, à l’issue de l’annonce de la décision de l’Algérie de rompre à partir de mardi ses relations diplomatiques avec le Maroc, suites à ses actions hostiles récurrentes à l’égard de l’Algérie, Lamamra a souligné que dans ses deux discours, le souverain marocain « n’a pas apporté une réponse claire ou la clarification attendue par toute personne raisonnable, épuisant ainsi toutes les chances sans prononcer les mots qu’il fallait par devoir de responsabilité et de respect, ce qui a donné lieu aujourd’hui à cette décision ».

« Tous les Algériens qui attendaient une réponse claire à la question exprimée officiellement par le ministère des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger le 16 juillet concernant les propos d’un plénipotentiaire marocain qui avait invoqué un prétendu +droit à l’autodétermination du peuple kabyle+ et sur le fait de savoir si ces propos l’engageaient personnellement ou engageaient le Royaume en tant que voisin ou Etat », a-t-il ajouté.

Synthèse LSA – APS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here