L’ancien ministre des finances, Mohamed Loukal, condamné à 10 ans de prison ferme

0
275

Le procureur général près la Cour d’Alger a requis, dimanche, une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende de 3 millions DA contre l’ancien ministre des Finances, Mohamed Loukal, poursuivi pour des faits de corruption lorsqu’il était PDG de la Banque extérieure d’Algérie (BEA).

Le parquet a requis la même peine contre le dénommé Mourad Soula (courtier immobilier) et 5 ans de prison ferme contre le dénommé Rabet Azzedine, ancien PDG par intérim de la BEA, avec la confiscation de tous les biens saisis (mobiliers, immobiliers et comptes).

Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) avait condamné Mohamed Loukal à 6 ans de prison ferme et une amende d’un (01) million DA.

Plusieurs chefs d’accusation sont retenus contre Mohamed Loukal et ses co-accusés, dont la dilapidation de deniers publics, abus de fonction et octroi d’indus avantages lors de l’acquisition d’un nouveau siège pour la BEA à Hydra pour 110 milliards de centimes, tandis que l’expertise commandée a conclu que son prix ne dépassait pas 102 milliards centimes.

Ennaharonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here