Le jeune lauréat algérien d’un concours coranique fait don de son prix aux enfants de Gaza

0
912

Entièrement drapé, à sa demande, dans l’étendard palestinien, le jeune lauréat algérien du Mazamez Dawood, un prestigieux concours de mémorisation du Noble Coran, aura indéniablement marqué les esprits, fin mars, sous les projecteurs de la télévision soudanaise Al-Shorooq…

Après avoir impressionné un aréopage de savants musulmans, Abd Elkhalek Boudouda, qui montra très tôt de grandes dispositions pour apprendre par cœur le Livre Saint, mais aussi pour en comprendre la richesse des enseignements, a ému aux larmes l’assistance lors d’une cérémonie de remise des prix mémorable.

Doté de facultés extraordinaires, ce jeune Hafiz, couvert d’éloges pour avoir tutoyé les cimes de l’excellence, a été ovationné lorsque son sens aigu de l’engagement pro-palestinien a transparu sur scène, chevillé au corps, lui conférant dès lors une autre stature, à l’âge de la tendre insouciance.

Dans la salle et dans les foyers, l’émotion fut à son comble quand le jeune prodige, enveloppé dans le drapeau de la Palestine, laissa parler son coeur. Touchant de sincérité, Abd Elkhalek Boudouda refusa en effet la coquette somme de 400 000 dinars ( près de 2563 euros) qui lui était octroyée, et demanda qu’elle soit attribuée à la place à l’enfance sacrifiée de la bande de Gaza assiégée.

Et comme pour mieux s’assurer que sa requête pressante serait prise en compte, il s’adressa en direct, devant des caméras qui n’en ont pas perdu une miette, au Dr Kamal Quddah, l’un des membres éminents du jury, dont il savait qu’il avait emmené une délégation algérienne à Gaza, en 2011, afin de venir en aide à sa population. 

Aux yeux de ce remarquable petit garçon algérien, c’est en faisant des heureux de son âge dans la plus grande prison à ciel ouvert du monde, que se trouve sa plus belle et gratifiante récompense. Abd Elkhalek Boudouda aura indiscutablement laissé son empreinte sur la dernière édition du grand concours coranique Mazamez Dawood, et pas seulement vocale…

Oumma

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here