Le Liban veut être exempté de l’interdiction d’exportation du sucre par l’Algérie

0
205

Le Liban veut être exempté de la décision d’interdiction d’exportation du sucre par l’Algérie.

En effet, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a été reçu, ce dimanche, par le premier ministre libanais, Najib Mikati.

Lors de cette audience qui s’est déroulée en marge des travaux de la 20e édition du Forum international de Doha Qatar, le premier ministre libanais a démandé au MAE algérien « de transmettre ses souhaits au gouvernement algérien afin qu’il exempte le Liban de la décision d’interdire l’exportation de sucre dans le but d’aider ce dernier à faire face aux répercussions de la guerre en Ukraine », a indiqué la présidence du Conseil des ministres libanais sur Twitter.

Lors du Conseil des ministres du 13 mars, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné l’interdiction de l’exportation des produits de large consommation importés par l’Algérie.
Le président Tebboune « a ordonné au Gouvernement d’interdire l’exportation de tous les produits de large consommation importés par l’Algérie, à l’instar du sucre, des pâtes, de l’huile, de la semoule et tous les dérivés du blé ».

Il a également chargé le ministre de la Justice « d’élaborer un projet de loi criminalisant l’exportation de produits non produits localement, étant un acte de sabotage pour l’économie nationale ».

Algerie-eco

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here