Le procès de l’ex-PDG de l’aéroport d’Alger reporté

0
151

Le pôle pénal économique et financier près du tribunal de Sidi M’hamed a reporté, ce lundi 20 juin 2022, le procès de l’ex-PDG de la société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache, au 27 juin prochain a la demande de sa défense.

Tahar Allache et douze (12) autres accusés dont de hauts responsables et cadres sont poursuivis dans une affaire liée a la corruption.

Mohamed Layache Akacem, nouveau PDG d’aéroport d’Alger

Mohamed Layache Akacem a été installé par le ministre des Transports, ce samedi 18 juin 2022, a la tête de la société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA).

Il succède ainsi Tahar Allache, démis de ses fonctions le 31 mai dernier et dont les biens et avoirs étaient gelés sur ordre du juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed.

Gel des biens et avoirs de l’ex-PDG de l’Aéroport d’Alger

Le juge d’instruction du pôle économique et financier près le tribunal de Sidi M’hamed a ordonné le gel de l’ensemble des biens, biens immobiliers et avoirs de l’ex-PDG de la société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d’Alger (SGSIA), Tahar Allache, viré il y a deux semaines.

Tahar Allache devrait comparaître la semaine prochaine devant la justice dans le cadre d’une affaire liée a la corruption, dont de lourds chefs d’accusation sont retenus a son encontre, entre autres “conclusion de marchés douteux” et “dilapidation des deniers publics”.

Tahar Allache frappé d’ISTN

Le juge d’instruction près la première chambre du tribunal de Dar El Beida a décidé, vendredi, d’interdire a Tahar Allache, Directeur général de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires (SGSIA), de quitter le territoire national.

Une décision prise après consultation du rapport établi par la brigade économique et financière relevant de la sûreté de wilaya d’Alger, ainsi que suite aux résultats des enquêtes menées par une brigade de la police judiciaire relevant du ministère de la Défense nationale.

Le responsable serait soupçonné d’implication dans des affaires de corruption lors de conclusion de marchés publics liés a la réalisation de la nouvelle aérogare d’Alger, dont le coût total est estimé a 100 milliards de dinars.

Echoroukonline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here