Le Qatar interdit les relations sexuelles hors mariage pendant la Coupe du Monde de Football

0
256

Les relations sexuelles entre les personnes non mariées et/ou homosexuelles sont punies de sept ans de prison dans l’émirat.

Joueurs ou supporters, ils sont prévenus. Le Qatar, qui accueille la Coupe du Monde de Football du 21 novembre au 18 décembre prochain, interdit les relations sexuelles entre les personnes qui ne sont pas mariées. Et ce, même pendant l’événement sportif, selon le « Dailystar ».

« Le sexe n’est vraiment pas au menu, à moins que vous ne veniez comme mari et femme. Il n’y aura certainement pas d’aventures d’un soir à ce tournoi​ », confie une source policière au tabloïd britannique.

Les seules relations sexuelles autorisées seront celles entre mari et femme. « Le Qatar est un pays conservateur et les démonstrations publiques d’affection sont mal vues, quelle que soit l’orientation sexuelle », a indiqué le Comité suprême du Qatar dans un communiqué.

Le public LGBT pointé du doigt
Les relations sexuelles hors mariages et homosexuelles sont illégales dans l’émirat et peuvent entraîner une peine de sept ans de prison. Fin mai, l’émir du Qatar Sheikh Tamim Bin Hamad Al-Thani, interrogé sur l’accueil des personnes LGBT pendant le mondial avait répondu que « tout le monde est le bienvenu à Doha ».
« Nous n’empêchons personne de venir à Doha avec des origines différentes, des croyances différentes, le Qatar est un pays très accueillant. Nous avons des millions de personnes qui viennent visiter notre pays et la Coupe du Monde est une excellente occasion pour les gens de différentes parties du monde de venir découvrir notre culture », avait-il affirmé lors d’une conférence de presse.

Début avril, le responsable de la sécurité de la Coupe du Monde 2022, Abdulaziz Abdullah Al Ansari, confiait à l’agence de presse AP : « Si un supporter brandit un drapeau arc-en-ciel dans un stade et qu’on le lui enlève, ce ne sera pas parce qu’on veut l’offenser, mais le protéger. » Avant d’exhorter le public à « manifester le point de vue concernant la cause LGBT » dans « une société où cela sera accepté ».

Pas de fête et pas d’alcool

L’ambiance sera donc loin d’être libre. Et cela concerne également la consommation de boisson alcoolisée. « La culture de la boisson et de la fête après les matchs, qui est la norme dans la plupart des endroits, est strictement interdite », confie la même source policière au « Daily Star ».

Une seule certitude : cette Coupe du Monde, également décaler dans le temps à cause de la chaleur dans le pays, ne ressemblera en rien aux précédentes.

Nouvelobs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here