Les binationaux ciblés. Belmadi : «Ils nous rejoindront en septembre ou en mars»

0
256

Avant le coup d’envoi de ce stage du mois de juin, les fans de l’EN n’avaient d’yeux que pour la liste des convoqués, attendue avec enthousiasme par l’Algérie du football. Il s’agissait de découvrir le nouveau visage post-échec contre le Cameroun, et la façon avec laquelle Belmadi comptait relancer sa machine, les pronostics ont fusé dans tous les sens, certains annonçaient un renfort de choix, les noms d’Aït-Nouri et d’Adli ont fait le tour de la grande, toile, profitant, faut-il le souligner, du black-out imposé par le coach pour inonder la toile de fausses informations, même une visite familiale d’Aouar chez sa famille à l’ouest du pays a eu sa dose d’interprétations.

la liste rendue publique par Belmadi a vite calmé les ardeurs d’un public qui avait hâte de voir son équipe redevenir conquérante, d’autant plus qu’il avait peur d’une cassure qui remettrait en cause tout ce qui a été bâti durant les 4 dernières années.

En conférence de presse au CTN en début du stage, Belmadi a passé un message, qui a été peut-être mal capté, il a déclaré que les nouveaux de ce stage de juin, du moins certains d’entre eux, n’auront peut-être pas beaucoup d’occasions, car dès la rentrée, de nouveaux joueurs allaient arriver, à ce moment-là, Belmadi savait déjà ce qui se préparait à feu doux, il est parvenu avec l’aide de toute une cellule à arracher quelques accords d’éléments ciblés, avant de confirmer cela hier dans une interview accordée à la FAF TV.

«Avec certains joueurs, ça évolue»

En effet, dès septembre prochain, l’Algérie connaîtra de nouveaux venus, Belmadi le confirme, sans pour autant donner des noms, mais il laisse entendre qu’il s’agit de joueur avec qui un premier contact a déjà été établi, les conditions n’étaient pas toutes réunies pour officialiser ce renfort, pour des raisons multiples, mais à présent, des choses ont changé. «Les jalons se sont posés il y a très longtemps, il y a des discussions qui ont été faites il y a 4 ans, avec certains joueurs, ça évolue, et pour l’intérêt de l’EN, je n’ai jamais voulu mettre en avant ces discussions, pour éviter les pressions, et comme je vous l’ai toujours dit, à part l’équipe du FLN, personne ne s’est sacrifié pour la sélection», explique le coach.

«Les discussions tendent vers des décisions»

Les Aït-Nouri, Adli et peut-être même Aouar pourraient donc faire la remontada tant attendue dès ce mois de septembre, en tout cas, les propos de Belmadi prouvent qu’il n y a pas de fumée sans feu, plusieurs sources concordantes avaient fait état de la présence de tractations dans les coulisses, afin de rendre possible ce coup, le coach décrit cela comme le fruit d’une longue pression exercée sur ces éléments, du renfort en vue donc pour l’EN, soit en septembre, ou en mars date des deux prochaines fenêtres de la FIFA. «On est en train de récolter les fruits, les joueurs ne sont pas encore là mais les discussions se précisent, et tendent vers des décisions qui nous arrangeront qui iront dans ce sens, et ils nous rejoindront à terme, en septembre ou en mars», conclut-il.

S.M.A / competition

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here